EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Ubisoft lance son offre d'abonnement, Uplay+

Ubisoft lance son offre d'abonnement, Uplay+
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'offre coûtera 14,99€ par mois et donnera accès à une centaine de jeux. Ils seront disponibles par téléchargement dans un premier temps, avant d'être accessibles en streaming en 2020.

PUBLICITÉ

La quasi-intégralité des jeux Ubisoft disponibles par abonnement... C'est la promesse de l'éditeur français, qui a annoncé lors du salon E3 de Los Angeles le lancement en septembre de Uplay+.

Disponible uniquement sur PC, ce service coûtera 14,99€ par mois et donnera accès à une centaine de jeux, dont les classiques comme Assassin's Creed ou Rayman mais aussi les dernières nouveautés.

Au départ, il faudra les télécharger sur son ordinateur, mais à partir de 2020 Uplay+ fonctionnera aussi en streaming, grâce à la plateforme Stadia de Google.

Un modèle qui se généralise dans le monde du jeu vidéo, comme l'explique Randolph Ramsey, le rédacteur en chef du site GameSpot : "Je pense qu'avec l'introduction de UPlay+, ce marché va commencer à être assez saturé. Un peu plus tôt cette semaine, on a appris que Xbox allait étendre son offre Game Pass. Donc ça devient vraiment comme les services de vidéo à la demande, où différentes entreprises concurrentes essayent de vous soutirer 10-15 dollars par mois."

Microsoft, Sony, Electronic Arts ... Cela fait maintenant plusieurs années que les géants du jeu vidéo parient sur les formules d'abonnement.

Mais les éditeurs entendent désormais aller plus loin avec le "cloud gaming", des plateformes de jeu, accessibles n'importe où et sur plusieurs supports, à l'instar de Netflix pour la vidéo à la demande.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques

Arrêt des livraisons de gaz : le géant allemand Uniper pourra réclamer des milliards à Gazprom