EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Salon du Bourget : Airbus multiplie les commandes, Boeing relève la tête

Salon du Bourget : Airbus multiplie les commandes, Boeing relève la tête
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Trois mois après le crash du 737 Max de l'Ethiopian Airlines, Boeing a annoncé avoir conclu une pré-commande de 200 modèles 737 Max avec le groupe IAG, maison mère de la compagnie British Airways.

PUBLICITÉ

La bataille commerciale se poursuit entre Boeing et Airbus, au quatrième jour du Salon du Bourget, le dernier dédié aux professionnels de l'aéronautique.

Le constructeur européen a multiplié les commandes, profitant de la baisse de régime de son concurrent américain. Airbus a ainsi obtenu des engagements d'achats sur près de 270 avions, notamment pour son nouveau long courrier, l'A321 XLR.

Boeing, en difficulté depuis les accidents aériens du 737MAX de Lion Air et Ethiopian Airline, a toutefois créé la surprise. Le constructeur américain a annoncé une pré-commande de 200 modèles 737MAX, avec le groupe IAG, maison-mère des compagnies aériennes Biritish Airways, Iberia, Level et Vueling.

Des avions cloués au sol

Une réelle bouffée d'oxygène pour Boeing, comme l'a déclaré lors d'une conférence de presse Ihssane Mounir, le vice-président des ventes et du marketing du groupe : "Ça a été une période compliquée pour nous tous chez Boeing. Nous avons été dévastés par les deux accidents, les vies perdues. Nos équipes ont réfléchi à cela tous les jours depuis. Et arriver ici à ce salon, recevoir autant de soutien de la part de nos clients, de nombreux partenaires, c'est vraiment touchant et émouvant."

Malgré cette pré-commande innatendue, le constructeur américain reste en difficulté. Depuis mars, ses avions 737 Max sont cloués au sol par mesure de sécurité et aucune date de remise en service n'a encore été annoncée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le choc des élections françaises entraîne une baisse de l'euro après la victoire de la gauche

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques