EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Nissan plie devant Renault

Nissan plie devant Renault
Tous droits réservés 
Par Olivier Schneid avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A cinq jours d'une assemblée générale au cours de laquelle il veut faire passer une réforme de sa gouvernance, le constructeur automobile japonais Nissan a concédé, dans la nuit du jeudi 20 au vendredi 21 juin 2019, à son partenaire Renault une deuxième place dans ses instances.

PUBLICITÉ

L'Assemblée générale, mardi 25 juin 2019, de Nissan s'annonçait mouvementée. Alors, le constructeur automobile japonais a accepté de faire entrer un deuxième représentant de Renault dans ses instances.

Le directeur exécutif du groupe français, Thierry Bolloré, participera ainsi au comité d'audit. Tandis que le président de Renault, Jean-Dominique Senard, siègera, comme prévu, au comité des nominations.

Les relations entre les deux entreprises sont plus que tendues depuis l'arrestation au Japon, en novembre 2018, de l'ex-patron du groupe, Carlos Ghosn, accusé de malversations financières. Un homme que Thierry Bolloré a longtemps soutenu. Suscitant le mécontentement de Nissan.

Seulement, le constructeur japonais a besoin de l'accord de son partenaire français, détenteur de 43% de son capital, pour faire passer sa réforme de la gouvernance en assemblée générale. Le principe de réalité l'a donc emporté.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les producteurs de champagne vont réduire leur récolte face à la baisse de la demande

L'impact de la panne informatique mondiale de Microsoft sur les entreprises du monde entier

Réchauffement des relations entre Londres et l'UE : quel impact sur les services financiers ?