Boeing 737 MAX : Ryanair ferme des bases aéroportuaires

Boeing 737 MAX : Ryanair ferme des bases aéroportuaires
Tous droits réservés رويترز
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La livraison des appareils, qui doivent être certifiés après les crashs, est retardée.

PUBLICITÉ

Ralentissement de l'activité pour Ryanair. Le transporteur aérien sera contraint de fermer plusieurs de ses bases aéroportuaires cet hiver et à l'été prochain. L'activité d'autres de ses bases sera diminuée.

La flotte de Ryanair, entièrement composée d'avions Boeing, est clouée au sol. En cause : la livraison de ses avions Boeing 737 MAX 200 est retardée.

Après les crashs, la livraison des appareils retardée

Mais Ryanair reste fidèle au constructeur américain, a annoncé le directeur général du groupe. "Nous avons l’intention de prendre la totalité des 135 appareils que nous avons commandés pour les cinq prochaines années," a affirmé Michael O'Leary.

Après deux accidents, le crash de l'avion d'Ethiopian Airlines en mars et celui de Lion Air en octobre, les Boeing doivent être certifiés par les autorités américaines et européennes. Un examen qui prend du retard et qui constitue un frein pour les ambitions de Ryanair.

Un frein pour la croissance

Avec la fermeture de bases aéroportuaires, le nombre de passagers sera plus faible que prévu et donc la croissance du trafic du groupe sera moins forte qu'espérée, 3% à la place de 7%.

D’autres compagnies qui ont acheté cet avion sont touchées par ses déboires. Ainsi, les groupes américains United Airlines, Southwest et American Airlines ont dû annuler des milliers de vols.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Boeing 737 Max bientôt de retour dans le ciel américain ?

Boeing : la crise des 737 MAX a déjà coûté 1 milliard de dollars

Les ventes de voitures électriques de Volkswagen chutent : Pourquoi les Européens reviennent-ils à l'essence ?