Royaume-Uni : Boris Johnson veut sa taxe Gafa

Capture d'Ă©cran
Capture d'Ă©cran
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

🇬🇧 : le Premier ministre britannique plaide lui aussi pour une taxe sur les gĂ©ants du numĂ©rique.

PUBLICITÉ

Le Premier ministre britannique emboßte le pas de la France et plaide pour de nouvelles taxes sur les géants du numérique au risque de sa fùcher avec Washington.

Un texte discuté l'an dernier au Royaume-Uni propose d'imposer une taxe de 2% dÚs avril 2020 sur les ventes des entreprises du numérique telles que que Google Amazon Facebook ou Apple. Boris Johnson souhaite donc une contribution "plus juste" des Gafa, estimant que l'Etat doit s'intéresser à leurs immenses revenus et étudier leur taux d'impositions.

En France, la taxe Gafa annoncée par le gouvernement a vivement fait réagir Washington, qui a menacé de mettre en place des droits de douane sur 2,4 milliards de dollars de produits français. Des menaces tempérées aprÚs une rencontre entre Donald Trump et Emmanuel Macron en marge du sommet de l'OTAN.

Washington s'est d'ailleurs finalement rallié à la proposition faite lors du G7 de Biarritz de négocier sur la fiscalité des géants du numérique dans le cadre de l'OCDE.

"Nous pensons qu'il est trÚs important que ces discussions aboutissent à un accord afin d'éviter la prolifération de mesures unilatérales" a annoncé le Trésor américain dans une lettre envoyée au secrétaire général de l'OCDE et datée du 3 décembre.

Au Royaume-Uni la taxe proposée serait de 2%, contre 3% en France. Le ministÚre français des finances estime que ce nouvel impÎt doit rapporter quelques 400 millions d'euros par an à l'Etat. Une somme qui peut sembler dérisoire - Apple a par exemple annoncé il y a un peu plus d'un mois un bénéfice annuel de plus de 55 milliards de dollars.

Partager cet articleDiscussion

À dĂ©couvrir Ă©galement

Boris Johnson lance un appel au rassemblement

Royaume-Uni : l'Ă©cologie au cƓur du scrutin

Taxe Gafa : Macron et Trump pensent pouvoir surmonter leurs différends