EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Christine Lagarde prévoit une récession de 8 à 12 % dans la zone euro en 2020

Christine Lagarde prévoit une récession de 8 à 12 % dans la zone euro en 2020
Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La chute sera plus forte encore que durant la crise de 2008-2009. L'OIT annonce aussi une forte poussée du chômage des jeunes.

PUBLICITÉ

La zone euro deux fois plus affaiblie en 2020 que durant la crise financière de 2008-2009. C'est la prévision de Christine Lagarde. Pour la présidente de la Banque centrale européenne, la contraction économique s'annonce sévère : entre 8 et 12 % cette année dans les 19 pays qui constituent la zone euro. Dans le meilleur des scénarios, la récession serait de 5 %.

Autre chiffre du jour : la chute du PIB en France. Elle devrait avoisiner les 20 % au deuxième trimestre.

« Cela (le niveau de récession) dépendra évidemment de la rapidité avec laquelle les mesures de restrictions seront levées, a expliqué Christine Lagarde, de la reprise immédiate ou graduelle de l'économie et des secteurs d'activité qui seront particulièrement touchés. Certains pays seront seront plus affectés que d'autres et cela déterminera la façon dont nous sortirons de la situation actuelle. »

L’Organisation internationale du travail a, quant à elle, publié sa dernière étude sur les répercussions de la pandémie et elle révèle à quel point les jeunes sont impactés.

Parmi les moins de 29 ans, un sur six a arrêté de travailler depuis l'apparition du Covid-19, et ceux qui ont gardé leur emploi ont vu leur temps de travail baisser de 23 % en moyenne. Cette montée du chômage chez les jeunes touche plus durement les femmes que les hommes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le choc des élections françaises entraîne une baisse de l'euro après la victoire de la gauche

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques