Lundi noir à la bourse d'Istanbul : la devise turque au plus bas

Lundi noir à la bourse d'Istanbul : la devise turque au plus bas
Tous droits réservés TRTRTTRTRT
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Lundi noir à la bourse d'Istanbul : les marchés et la devise turque réagissent mal au limogeage du gouverneur de la Banque Centrale.

PUBLICITÉ

Rien ne va plus à la bourse d'Istanbul... La livre turque a plongé et les cotations ont été interrompues sur le marché turc ce lundi, après le limogeage surprise par le président turc du gouverneur de la Banque centrale.

La livre turque a chuté de près de 15% face au dollar à la mi-journée et le principal indice boursier turc a baissé de plus de 6%.

Naci Agbal, quatre mois après sa nomination, a été limogé vendredi dernier sans raison officielle, mais deux jours seulement après un fort relèvement - 200 points de base - du principal taux directeur par la banque centrale turque, qu'il dirigeait.

De quoi remettre en cause la politique monétaire du gouvernement turc, qui veut à tout prix maintenir des taux bas, pour favoriser, selon Recep Tayyip Erdogan, la croissance. Mais la contrepartie, c'est une inflation galopante.

Toutes les mesures de politique intérieure ou étrangère de la Turquie en ce moment sont prises avec pour objectif unique pour le gouvernement de rester au pouvoir
Ilke Toygür
Docteur en Affaires Européennes

Ilke Toygür, docteur en Affaires Européennes : "Toutes les mesures de politique intérieure ou étrangère de la Turquie en ce moment sont prises avec pour objectif unique pour le gouvernement de rester au pouvoir. Donc on n'est jamais sûr que ces politiques ne vont pas changer du jour au lendemain , comme ce qui s'est passé avec la gouvernance de la banque centrale vendredi soir".

Sahap Kavcioglu, un ancien banquier et député du parti au pouvoir, a été nommé nouveau gouverneur de la banque Centrale. Comme le président turc, il semble partager le point de vue peu orthodoxe selon lequel des taux d'intérêt élevés peuvent alimenter l'inflation. ll est le troisième banquier en chef du pays parachuté par le régime depuis la mi-2019.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les ventes de voitures électriques de Volkswagen chutent : Pourquoi les Européens reviennent-ils à l'essence ?

Quel est le meilleur pays d'Europe pour le travail des femmes ?

Plusieurs pays de la zone euro ont émis de nouvelles pièces de monnaie