EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les pertes d'EasyJet, avant une embellie cet été ?

Archive : un avion de la compagnie EasyJet près de l'aéroport de Lisbonne (Portugal), le 21/08/2019
Archive : un avion de la compagnie EasyJet près de l'aéroport de Lisbonne (Portugal), le 21/08/2019 Tous droits réservés Armando Franca/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Armando Franca/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

EasyJet a annoncé une perte de 636 millions d'euros entre octobre et mars. Mais la compagnie low-cost britannique se dit prête à un re-décollage dès cet été.

PUBLICITÉ

EasyJet a annoncé une perte de 636 millions d'euros entre octobre et mars. Mais la compagnie low-cost britannique se dit prête à un re-décollage dès cet été.

Comme toutes les compagnies aériennes, EasyJet lorgne sur l'été à venir pour redresser la barre. Mais faute de certitudes, la compagnie low-cost britannique continue d'engranger les mauvais résultats.

La direction a annoncé une perte de 636 millions d'euros entre octobre et mars. C'est presque le double comparé à la même période, un an plus tôt.

Pour les prochaines semaines, EasyJet prévoit d'exploiter 15% de ses capacités d'avant-crise.

Mais elle se dit prête à augmenter ces capacités pour la saison estivale, à condition, évidemment que la situation sanitaire s'arrange.

C'est ce qu'a souligné le directeur général du groupe, lors de la présentation des résultats financiers ce jeudi. Le patron d'EasyJet dire entrevoir de grandes "opportunités en Europe" pour cet été.

Le trafic passager et les vaccins

Entre 2020 et 2021, le trafic passager s'est effondré, sous l'effet des restrictions de circulation prises à travers le monde pour juguler l'épidémie de Covid-19. Pour EasyJet, la chute atteint près de 90%. Elle a accueilli 4,1 millions de passagers entre octobre et mars, contre contre 38,6 millions l’année précédente sur la même période.

Maintenant qu'un processus de déconfinement est en cours dans plusieurs pays européens, les compagnies aériens se mettent à nourrir un peu d'optimisme.

Les professionnels du secteur militent d'ailleurs pour un assouplissement des restrictions, notamment la levée des quarantaines pour les personnes vaccinées.

Chaque pays a établi des listes de destinations selon leur niveau de risque sanitaire. Des listes régulièrement révisée selon l'évolution de la pandémie et des progrès dans les campagnes de vaccination.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'impact de la panne informatique mondiale de Microsoft sur les entreprises du monde entier

Réchauffement des relations entre Londres et l'UE : quel impact sur les services financiers ?

Le choc des élections françaises entraîne une baisse de l'euro après la victoire de la gauche