Inflation record et baisse de croissance dans la zone euro, le constat inquiétant de l'Eurogroupe

Bruno Le Maire estime "obsolètes" les règles européennes encadrant la dette publique des États membres.
Bruno Le Maire estime "obsolètes" les règles européennes encadrant la dette publique des États membres. Tous droits réservés Virginia Mayo/Associated Press
Par Camille PauvarelEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les 19 ministres des Finances de la zone euro ont promis de rester vigilants face à l'augmentation des prix et ont annoncé une amélioration de la situation à partir de cette année.

PUBLICITÉ

En décembre 2021, la zone euro a enregistré un taux d'inflation record de 5% sur un an, son plus haut niveau en 25 ans. L'augmentation des prix de l'énergie en serait la principale cause.

Réunis à Bruxelles le 17 janvier, les 19 pays de l'Union européenne utilisant l'euro se sont engagés à rester vigilants face à l'augmentation des prix et ont garanti une amélioration progressive de la situation. "Nous nous attendons à ce que les tendances inflationnistes actuelles commencent à diminuer au cours de cette année. a indiqué le président de l'Eurogroupe, Paschal Donohoe, Nous pensons que cela se produira alors que nous voyons les chaînes d'approvisionnement dans certaines parties de notre économie continuer." 

Une croissance éprouvée

La zone euro est aussi confrontée à un ralentissement de la croissance économique, après une reprise en 2021 et ce à la suite de la grave récession provoquée par le Covid-19. Certains pays comme la France font pression pour que l'Union Européenne assouplisse les limites de la dette nationale afin de surmonter la crise économique. Le ministre français de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire a estimé que la règle européenne régissant la dette publique des Etats membres était "obsolète" et va probablement profiter du fait que la France soit présidente du Conseil de l'UE pour six mois afin de mettre des propositions sur la table. Actuellement, l'endettement d'un Etat de l'Union européenne ne peut dépasser 60% de sa richesse nationale.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'inflation galope, la BCE sous le feu des critiques

L’inflation de la zone euro au plus haut depuis 13 ans

Programme de l'ONU pour les économies d'Asie Centrale: Transformer la région en hub de connectivité