EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les ventes de médicaments amaigrissants de Novo Nordisk montent en flèche

Mesure de la taille.
Mesure de la taille. Tous droits réservés M. Spencer Green/AP
Tous droits réservés M. Spencer Green/AP
Par Eleanor Butler
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Le fabricant danois de médicaments s'attend à ce que la croissance à deux chiffres se poursuive jusqu'en 2024, en raison de l'augmentation de la demande de médicaments contre l'obésité et le diabète.

PUBLICITÉ

Les ventes de Novo Nordisk ont augmenté de 29% en couronnes danoises au cours des neuf premiers mois de 2023, s'élevant à 166,4 milliards de couronnes, selon une annonce de l'entreprise, émise jeudi.

Le bénéfice d'exploitation a également augmenté de 31 % pour atteindre 76 milliards de couronnes.

Ces résultats records interviennent dans un contexte de forte demande pour le semaglutide, le médicament amaigrissant de Novo Nordisk, également vendu sous les noms d'Ozempic, Wegovy et Rybelsus.

Des célébrités, telles que l'entrepreneur Elon Musk ou l'actrice Amy Schumer ont fait part de leur expérience de l'utilisation de ce médicament, et des contrefaçons dangereuses ont même commencé à apparaître, dans le monde entier.

D'autres acteurs de l'industrie alimentaire et des boissons suivent de près l'évolution du semaglutide, car certains craignent qu'il ne freine les dépenses des consommateurs en matière d'en-cas et de boissons.

Après la chute des actions de Nestlé le mois dernier, Mark Schneider, PDG de la société, a déclaré que les médicaments amaigrissants n'avaient pas encore d'impact sur les ventes, mais il a annoncé que la marque travaillait sur des "produits d'accompagnement" pour le médicament.

Les restrictions d'approvisionnement vont se poursuivre

En mai, Novo Nordisk a introduit des limites sur le semaglutide aux États-Unis, afin d'assurer une continuité pour les patients déjà sous traitement, la demande étant supérieure à l'offre.

Le fabricant de médicaments prévoit actuellement d'augmenter la production pour l'année prochaine, mais a néanmoins prévenu que les restrictions resteraient en place dans un avenir proche.

Cette annonce a frustré certains investisseurs qui avaient espéré un calendrier plus clair.

Dans sa déclaration de résultats trimestriels, Novo Nordisk a également indiqué qu'elle avait déposé des demandes d'autorisation pour l'utilisation du semaglutide en tant que médicament cardiovasculaire, à la suite d'essais prometteurs réalisés en août.

L'entreprise se prépare à affronter un concurrent, Eli Lilly, qui devrait faire approuver un nouveau médicament contre le diabète aux États-Unis, d'ici la fin de l'année.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La crésomycine, nouvel antibiotique pour lutter contre les souches multirésistantes ?

Stylos Ozempic : des patients hospitalisés après l'usage de contrefaçons du médicament amaigrissant

"L'obésité a augmenté, notamment chez les enfants", à cause du Covid