EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Europe : les inégalités de pouvoir d'achat persistent sur le continent

Pièces en euros empilées sur des billets en euros
Pièces en euros empilées sur des billets en euros Tous droits réservés Canva/Djapeman
Tous droits réservés Canva/Djapeman
Par Servet Yanatma
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Les différences significatives de revenu disponible en Europe soulignent l'ampleur des inégalités sur le continent, les États occidentaux et nordiques ayant en moyenne un revenu disponible plus élevé que de nombreux pays du sud et de l'est.

PUBLICITÉ

Deux tiers des pays les plus riches du monde se trouvent en Europe, selon l'indice de prospérité 2023 de Legatum. Mais tout le monde n'est pas riche : les inégalités de revenus sont courantes sur le vieux continent.

Le revenu moyen des ménages consacré aux dépenses et à l'épargne varie considérablement, non seulement entre les États membres de l'UE, mais aussi entre les autres pays européens.

Il semble qu'il y ait un clivage géographique évident : les niveaux les plus élevés de revenus médians disponibles ont été enregistrés dans les pays occidentaux et nordiques, tandis que les niveaux sont plus faibles dans la plupart des États du sud et de l'est.

L'accès aux biens et aux services dans un pays dépend en grande partie de la répartition des revenus, qui varie considérablement, ce qui entraîne des inégalités.

Il peut être difficile de comparer avec précision les niveaux de revenus disponibles d'un pays à l'autre, en raison des différences de régimes fiscaux et de niveaux de prix.

Une façon de mesurer, et de comparer les différences, consiste à examiner le revenu disponible équivalent médian par habitant en standard de pouvoir d'achat (SPA) dans chaque pays.

Le revenu disponible des ménages est ce dont les ménages disposent pour dépenser et épargner après impôts et transferts, selon la définition d'Eurostat, l'office statistique de l'UE. Ce revenu est "équivalent", c'est-à-dire ajusté en fonction de la taille et de la composition du ménage, afin de le rendre comparable pour tous les ménages.

Les SPA permettent quant à eux de rendre les prix comparables entre les pays. Il s'agit d'une sorte de monnaie artificielle qui supprime les différences de niveau de prix, de sorte qu'un seul SPA permet d'acheter le même bien ou service dans n'importe quel pays.

Dans ce contexte, quels sont les pays d'Europe où le revenu disponible est le plus élevé et le plus faible ? Et quelle est l'ampleur des inégalités de revenus ?

En 2022, le revenu disponible médian par habitant dans l'UE allait de 9 671 SPA en Bulgarie à 33 214 SPA au Luxembourg. La moyenne de l'UE était de 18 706 SPA par habitant.

Si l'on inclut les pays de l'AELE (l'Association européenne de libre-échange) et les pays candidats à l'adhésion à l'UE, le Luxembourg est suivi par la Norvège (27 090 SPA) et la Suisse (26 389 SPA). Ce chiffre est également légèrement supérieur à 25 000 SPA aux Pays-Bas et en Autriche.

Les pays nordiques dépassent la moyenne de l'UE mais ne parviennent pas à se hisser à la première place

Le revenu disponible médian par habitant était supérieur à la moyenne de l'UE dans cinq pays nordiques.

Si la Norvège occupe la deuxième place, aucun des autres pays n'est parvenu à se hisser parmi les cinq premiers.

La Finlande (20 941 SPA) se classe 10ème et la Suède (20 573 SPA) 13ème sur les 35 pays de la liste.

L'Islande et le Danemark se classent respectivement aux 7ème et 8ème rangs.

PUBLICITÉ

Répartition entre les quatre grands pays

Si l'on considère les quatre pays les plus peuplés de l'UE, le revenu disponible médian était supérieur à la moyenne européenne en Allemagne (23 197 SPA) et en France (20 575 SPA), alors qu'il est inférieur en Italie (18 472 SPA) et en Espagne (17 254 SPA).

La Croatie, dernier pays à avoir rejoint l'UE, avait un revenu disponible médian plus élevé que six pays de l'UE.

Comme le montre la carte ci-dessus, les pays d'Europe occidentale et nordiques affichent les niveaux de revenu disponible médian les plus élevés, tandis que la plupart des États du Sud et de l'Est ont des niveaux inférieurs.

Les pays candidats ont les revenus les plus faibles

Les pays candidats à l'adhésion à l'UE affichent les revenus médians disponibles les plus bas de la liste.

PUBLICITÉ

L'Albanie (4 385 SPA) arrive en dernière position, suivie de la Macédoine du Nord (5 988 SPA) et de la Turquie (6 210 SPA).

L'inégalité des revenus se creuse

Si l'on considère les revenus en euros plutôt qu'en SPA, les niveaux d'inégalité des revenus en Europe sont particulièrement marqués.

La fourchette du revenu disponible médian par habitant variait de 5 378 € en Bulgarie à 45 310 € au Luxembourg dans l'UE, en 2022. Le revenu disponible médian pour l'ensemble de l'UE était de 19 083 €.

Il était supérieur à 35 000 € dans cinq pays, à savoir la Suisse (44 753 €), l'Islande (39 918 €), la Norvège (39 206 €) et le Royaume-Uni (37 934 €), ainsi qu'au Luxembourg.

PUBLICITÉ

Il s'élevait à 25 000 € en Allemagne et à 23 053 € en France.

Sans surprise, le revenu disponible médian en euros était nettement inférieur dans les pays candidats à l'UE : 3 000 € en Albanie, en Turquie et en Macédoine du Nord.

Comment le revenu disponible a-t-il évolué au cours des cinq dernières années ?

Plusieurs pays ont considérablement augmenté leur revenu disponible médian par habitant en euros, au cours des cinq dernières années, si l'on considère le pourcentage d'augmentation.

Il a augmenté de plus de 40 % dans neuf États membres de l'UE et deux pays candidats entre 2017 et 2022, soit les dernières données disponibles au cours des cinq dernières années. La variation est de 17 % pour l'ensemble de l'UE.

PUBLICITÉ

La Roumanie a enregistré la plus forte hausse avec 101 %, suivie de la Serbie (68 %) et de la Lituanie (66 %).

La variation en pourcentage dans les pays où le revenu disponible médian était supérieur à la moyenne de l'UE a été très faible : 1 % en Suisse, 2 % en Norvège et 5 % en France et en Suède.

Le revenu disponible médian n'a baissé qu'en Turquie

La Turquie est le seul pays à avoir vu son revenu disponible médian diminuer, notamment de 27 %, soit 1 000 €.

Si l'on considère les variations en euros plutôt qu'en pourcentage, le Luxembourg (8 995 €) a enregistré la plus forte augmentation, suivi de l'Irlande (6 181 €) et des Pays-Bas (5 976 €).

PUBLICITÉ

L'augmentation moyenne dans l'UE était de 2 802 €, tandis qu'elle était de 3 080 € en Allemagne et de 1 093 € en France.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Combien les ménages européens arrivent-ils à économiser chaque mois ?

L’inflation tombe à 2,9% dans la zone euro mais la croissance s’éloigne

La Banque centrale européenne maintient ses taux d'intérêt pour contrôler l'inflation