EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Hongrie : Thealter, l'esprit d'indépendance

Hongrie : Thealter, l'esprit d'indépendance
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La ville hongroise de Szeged est en plein festival de théâtre, le festival Thealter.

PUBLICITÉ

La ville hongroise de Szeged est en plein festival de théâtre, le festival Thealter. En tout neuf jours de représentations données par des compagnies venues de l’est et du sud de l’Europe.

Erika Kocsor, Euronews : “En 25 ans l’association Maszk qui a créé ce festival a présenté plus de 200 troupes venues de 30 pays différents à Szeged. Pour beaucoup elles étaient en Hongrie pour la première fois.”

Le coeur de Thealter c’est Alterra, centre d’art contemporain installé dans la vieille synagogue de la ville. Qu’est ce qui rend ce festival unique ? La question a été posée à son directeur József Balog :
“C’est peut être le fait que le festival peut garder le passé vivant tout en impliquant de nouvelles générations dans le circuit théâtral. Nous leurs donnons de l’espace, de la visibilité.”

Le festival s’est ouvert sur “Le journal d’un fou” de Gogol pour par Tamas Keresztes, une figure de la scène indépendante hongroise.

Viktor Bodó est le metteur en scène : “Donc Gogol disait qu’il n’y avait qu’une façon de sortir d’une situations comme celle ci. Si le protagoniste devient fou alors il peut être libre.”

Le Bitef théâtre de Belgrade a donné lui une pièce inspirée du philosophe russe Vladimir Solovyov et intitulé un “Court récit sur l’Antéchrist” avec Katarina Marković : “Tous ceux qui regardent le spectacle peuvent se demander quelle est leur approche de l‘église, de la foi. Sont ils fanatiques ? Ou réalistes ? Que pensent-ils de tout cela ?”

Les artistes indépendants trouvent dans ce festival le moyen d’affronter les restrictions budgétaires qui ont suivi l’arrivée au pouvoir de Victor Orban en 2010.

Sándor Zsótér acteur et professeur à l’université des beaux arts de Budapest : “La sphère indépendante a collecté un incroyable montant de savoir sur la façon de vendre ses productions, de demander des subventions.”
“Thealter” un festival de liberté sur lequel souffle l’esprit d’indépendance.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gamesummit 2024 : Concours palpitants, expositions et discours instructifs sur les jeux vidéo

« Tout ce qui concerne Classic Violin Olympus est unique ! » : Entretien avec Pavel Vernikov

L'exposition de la Saatchi Gallery explore le visage changeant de la photographie de mode