PUBLICITÉ

Le grand Andreï Konchalovski de retour à Venise, la Pologne en compétition

Julia Vysotskaya et Andreï Konchalovski
Julia Vysotskaya et Andreï Konchalovski Tous droits réservés RAI
Tous droits réservés RAI
Par Frédéric Ponsard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Mostra de Venise accueille en compétition deux films venus de l'Est, avec le retour du maître russe Konchalovski sur la période soviet et un film polonais poétique et intrigant.

Deux films en provenance de l'Europe de l'est sont en compétition pour le Lion d'or, Dorogie Tovarishchi! (Chers Camarades !) d'Andreï Konchalovski et Never Going to Snow Again de Michal Englert et Malgorzata Szumowska

PUBLICITÉ

Andreï Konchalovski, l'un des plus grands réalisateurs russes vivants, est un habitué des grands festivals comme Cannes ou Venise.

A la Mostra, en compagnie de sa femme, l'actrice Julia Vysotskaya, ils ont été accueillis par le directeur artistique du festival, Alberto Barbera.

Et le réalisateur a rappelé l'importance de montrer les films dans une salle de cinéma...

"J'espère que les spectateurs vont aimer mon film. C'est pour cela que les films sont faits, pour être partagés"
Andreï Kontchalovski, réalisateur

Dorogie Tovarishchi! (Chers Camarades !) est un film basé sur des faits réels, dans la Russie soviétique de 1962, à Novocherkassk près de Rostov, des revendications ouvrières ont tourné au drame, et les drapeaux rouges se sont retrouvés teintés de sang...

Le film est en compétition pour le Lion d'or, et un autre film d'Europe de l'Est est également en lice pour le prix suprême, qui sera remis samedi soir.

Alec Utgoff, star de la série Stranger Things, était aux côtés des co-réalisateurs polonais Michal Englert et Malgorzata Szumowska lors de l'appel photo pour présenter Never Going to Snow Again.

"Dans la société moderne - et pas seulement en Pologne, car le film parle beaucoup plus de l'Europe, de la condition de l'être humain, il y a une sorte de manque, une sorte de désir de quelque chose de plus profond de l'âme, exactement".
Malgorzata Szumowska, co-réalisatrice du film

Never Going to Snow Again est un drame poétique qui raconte l'histoire d'une masseur ukrainien né à Tchenobyl, et doté d'un mystérieux pouvoir de guérison...

A noter cette année, la présence de huit films sur les 18 en compétition, à avoir été réalisés ou co-réalisés par une femme.

Journaliste • Frédéric Ponsard

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Découvrez les 10 films européens qui ont marqué 2023

Les 5 meilleurs films européens de l'année selon l'Académie du cinéma européen

Wim Wenders, Prix Lumière 2023 à Lyon, "la source du cinéma"