Les 5 meilleurs films européens de l'année selon l'Académie du cinéma européen

European Film Awards Statuettes
European Film Awards Statuettes Tous droits réservés Sebastian Gabsch
Par Frédéric Ponsard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le thriller judiciaire "Anatomie d'une chute" de la Française Justine Triet est le grand gagnant des Prix du cinéma européen 2023 décernés à Berlin. Un palmarès qui célèbre la liberté de création et d'expression chère à l'Europe.

PUBLICITÉ

Après Reykjavik l'an dernier, Berlin a accueilli, comme une année sur deux, les European Film Awards (Prix du cinéma européen), des prix créés par la European Film Academy dans la capitale allemande en 1988, juste avant la chute du mur, pour mettre en lumière le cinéma européen et sa diversité.

Pour 2023, la compétition était très relevée, mais c'est "Anatomie of a Fall" ("Anatomie d'une chute") de la Française Justine Triet qui a tout raflé, avec les Prix du meilleur scénario, de la meilleure réalisation et du meilleur film et celui de la meilleure actrice pour Sandra Hüller.

L'histoire d'une écrivaine qui se retrouve suspectée de la mort de son mari et dont le procès va mettre à nu son couple et son identité de femme.

"Je pense qu'il y a une liberté en Europe qu'il faut préserver et protéger et qui est magnifique," a souligné Justine Triet, au micro d'Euronews. "Une liberté d'expression, une liberté de dire vraiment ce que l'on pense, qui, en fait, est assez rare," a-t-elle indiqué. "Quand on voyage pas mal dans le monde, on se rend compte que c'est très précieux," a-t-elle insisté.

Le "travail extraordinaire" des European Film Awards

Sandra Hüller joue aussi dans "The Zone of Interest" ("La Zone d'intérêt"), un film glaçant sur la vie de famille du commandant en chef d'Auschwitz et qui montre l'humanité dans toute son horreur, sans rien montrer du camp.

Le film n'a rien reçu malgré son excellence. Sandra Hüller préfère insister sur le travail de la European Film Academy qui organise ces Prix.

"C'est un travail extraordinaire, discret mais si important," a fait remarquer l'actrice lors de la cérémonie berlinoise. "Je pense à tous ceux qui travaillent dans l'ombre, magnifiquement, pour nous réunir tous ici, nous faire nous rencontrer et discuter de sujets intéressants," a-t-elle expliqué.

Une réalité "politique"

Des sujets européens qui prennent le pouls de l'état du monde et de l'Europe.

Ainsi, "Green Border", de la polonaise Agnieszka Holland, montre, de manière très réaliste, le sort des migrants coincés entre le Bélarus et la Pologne. Un film qui lui a attiré les foudres des conservateurs et de l'extrême-droite polonaise. Là aussi, le film a été nominé plusieurs fois sans rien remporter...

"Il y a des films qui affrontent courageusement des sujets divers, et pas seulement directement politiques," a déclaré la réalisatrice polonaise. "Mais en même temps, nous vivons dans une réalité qui est politique quel que soit le sujet abordé," a-t-elle insisté.

"Un voyage subjectif"

Pas de prix non plus pour "Io Capitano", "Moi, Capitaine" de Matteo Garrone. Le réalisateur de "Gomorr"a et de "Dogman" livre ici un film qui nous met dans la peau de deux jeunes Africains qui ont tout quitté et sacrifié pour se construire un avenir meilleur...

Là aussi, un film engagé, mais qui donne surtout une grande part à l'humain. 

"Le cinéma essaie également de raconter une histoire, de faire vivre une expérience au public," a précisé Matteo Garrone, "de créer chez lui, une empathie avec les personnages et de lui donner la possibilité de vivre un voyage subjectif."

L'amour selon Ari Kaurismäki

Enfin, nominé mais bredouille lui aussi, "Fallen Leaves" ("Les Feuilles mortes"), un film d'amour d'une poésie infinie.

Un long-métrage mis en scène par l'un des auteurs majeurs européens, le finlandais Aki Kaurismäki.

LE PALMARES COMPLET

Meilleur film européen

ANATOMIE D’UNE CHUTE, Justine Triet •

LES FEUILLES MORTES, Aki Kaurismäki

GREEN BORDER, Agnieszka Holland

PUBLICITÉ

MOI, CAPITAINE, Matteo Garrone

LA ZONE D’INTÉRÊT, Jonathan Glazer

Meilleur documentaire

APOLONIA, APOLONIA, Lea Glob

LES FILLES D’OLFA, Kaouther Ben Hania

MOTHERLAND, Hanna Badziaka & Alexander Mihalkovich

PUBLICITÉ

SUR L’ADAMANT, Nicolas Philibert

SMOKE SAUNA SISTERHOOD, Anna Hints •

Meilleure mise en scène

Justine Triet pour ANATOMIE D’UNE CHUTE •

Aki Kaurismäki pour LES FEUILLES MORTES

Agnieszka Holland pour GREEN BORDER

PUBLICITÉ

Matteo Garrone pour MOI, CAPITAINE

Jonathan Glazer pour LA ZONE D’INTÉRÊT

Meilleure actrice

Sandra Hüller dans ANATOMIE D’UNE CHUTE •

Eka Chavleishvili dans BLACKBIRD BLACKBIRD BLACKBERRY

Alma Pöysti dans LES FEUILLES MORTES

PUBLICITÉ

Mia McKenna-Bruce dans HOW TO HAVE SEX

Leonie Benesch dans LES SALLE DES PROFS

Sandra Hüller dans LA ZONE D’INTÉRÊT

Meilleur acteur

Thomas Schubert dans LE CIEL ROUGE

Jussi Vatanen dans LES FEUILLES MORTES

PUBLICITÉ

Josh O’Connor dans LA CHIMÈRE

Mads Mikkelsen dans THE PROMISED LAND •

Christian Friedel dans LA ZONE D’INTÉRÊT

Meilleur scénario

Justine Triet & Arthur Harari pour ANATOMIE D’UNE CHUTE •

Aki Kaurismäki pour LES FEUILLES MORTES

PUBLICITÉ

Maciej Pisuk, Gabriela Łazarkiewicz-Sieczko & Agnieszka Holland pour GREEN BORDER

İlker Çatak & Johannes Duncker pour LES SALLE DES PROFS

Jonathan Glazer pour LA ZONE D’INTÉRÊT

Meilleure découverte

20 000 ESPÈCES D’ABEILLES, Estibaliz Urresola Solaguren

HOW TO HAVE SEX, Molly Manning Walker •

PUBLICITÉ

LA PALISIADA, Philip Sotnychenko

SAFE PLACE, Juraj Lerotić

THE QUIET MIGRATION, Malene Choi

VINCENT DOIT MOURIR, Stéphan Castang

Meilleur film d’animation

A GREYHOUND OF A GIRL, Enzo d’Alò

PUBLICITÉ

LINDA VEUT DU POULET !, Chiara Malta & Sébastien Laudenbach

ROBOT DREAMS, Pablo Berger •

MAURICE LE CHAT FABULEUX, Toby Genkel

SKY DOME, Tibor Bánóczki & Sarolta Szabó

Meilleur court métrage

27, Flóra Anna Buda

PUBLICITÉ

AQUERONTE, Manuel Muñoz Rivas

LA HERIDA LUMINOSA, Christian Avilés

FLORES DEL OTRO PATIO, Jorge Cadena

HARDLY WORKING, Total Refusal: Susanna Flock, Robin Klengel, Leonhard Müllner & Michael Stumpf •

Journaliste • Frédéric Ponsard

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Lee Sun-kyun, l'acteur de "Parasite", retrouvé mort à l'âge de 48 ans

Découvrez les 10 films européens qui ont marqué 2023

Wim Wenders, Prix Lumière 2023 à Lyon, "la source du cinéma"