This content is not available in your region

La Biennale du Design de Londres recrée une forêt en plein coeur de la ville

euronews_icons_loading
London Design Biennale
London Design Biennale   -   Tous droits réservés  AP Photo
Par Frédéric Ponsard

En plein milieu du centre de Londres, la Somerset House, avec en son coeur une oasis verte créée pour la London Design Biennale...

"Forest for Change" comprend 400 arbres et 17 piliers représentant les objectifs de développement durable des Nations unies.

C'est le scénariste du film Coup de foudre à Notting Hill, Richard Curtis, qui a travaillé sur le projet.

"C'est symbolique vraiment, en particulier maintenant. Depuis des centaines d'années, l'homme essaie d'imposer sa loi à la nature, et nous réalisons soudain que la survie de la planète, de nos entreprises et de nos vies dépend de la capacité de la nature à s'exprimer et à prospérer. C'est parfait que ce magnifique design soit simplement le chef-d'oeuvre de la nature, la forêt."
Richard Curtis
scénariste et responsable du projet

Les arbres avaient été interdits dans la cour de Somerset House lorsque le bâtiment a été conçu il y a 250 ans.

L'artiste et commissaire de la Biennale Es Devlin a décidé de créer une forêt en accueillant autour plus de 30 pavillons internationaux, qui explorent tous le thème de la "résonnance".

"Tous les pays sont venus ici avec un enthousiasme extraordinaire. Et je dirais qu'il n'y a pas une seule exposition qui gaspille un once de son espace à disposition. Chaque pays est venu avec un objectif très précis, celui de communiquer la manière dont le design peut relever certains des défis auxquels nous sommes confrontés".
Es Devlin
artiste et commissaire de la London Design Biennale 2021

Les pavillons présentent des concepts innovants voire révolutionnaires ainsi que des installations immersives.

La Biennale du design de Londres vient d'ouvrir ses portes et se poursuit jusqu'au 27 juin.