This content is not available in your region

La virtuosité athlétique des danses folkloriques de l'Azerbaïdjan

euronews_icons_loading
Cult
Cult   -   Tous droits réservés  euronews
Par Andrea Bolitho

Alliant musiques traditionnelles, chorégraphies et récits populaires, les danses folkloriques de l'Azerbaïdjan sont au cœur de la culture de ce pays. Elles sont enracinées dans une culture et une histoire anciennes et prennent des formes très diverses, d'une gestuelle raffinée à d'impressionnants mouvements athlétiques.

Fondé en 1938, l'Ensemble de danse d'État d'Azerbaïdjan se produit un peu partout dans le monde. En matière de costumes, coiffure et maquillage, rien n'est laissé au hasard car l'esthétique compte tout autant que les pas.

Un équilibre délicat

Saina Ahmedova, professeure de danse au sein de l'Ensemble de danse d'État d'Azerbaïdjan, nous décrit les danses féminines azerbaïdjanaises : "Il existe des mouvements difficiles à maîtriser, à savoir les mouvements avec la poitrine, l'accentuation du regard, ainsi qu'une combinaison des deux. On danse aussi avec des verres remplis de sirop," explique-t-elle. "Ils sont posés sur la paume de la main et les danseuses veillent à ce qu'ils ne se renversent pas pendant qu'elles dansent," ajoute-t-elle.

euronews
Performance de l'Ensemble de danse d'État d'Azerbaïdjaneuronews

Morceaux de bravoure

Rufat Xalilzade, directeur artistique au sein du même Ensemble précise : "Dans les danses azerbaïdjanaises, les hommes exécutent une chorégraphie représentant un aigle qui déploie ses ailes au sommet d'une montagne et se prépare à s'envoler. On a par exemple, certains mouvements que le danseur exécute sur ses orteils et ceux-là sont complexes à réaliser," fait-il remarquer.

"En général, les danses masculines sont une véritable compétition," poursuit-il. "C'est comme si les danseurs disaient : 'Je vais sauter plus haut que toi, exécuter l'élément le plus difficile encore plus vite'. Cette compétition symbolise la bravoure et la virilité et c'est ce que la danse dépeint," estime-t-il.