This content is not available in your region

A Londres, la bestialité de l'homme vue par Francis Bacon

euronews_icons_loading
Francis Bacon, Second Version of Triptych 1944
Francis Bacon, Second Version of Triptych 1944   -   Tous droits réservés  AP Photo
Par Frédéric Ponsard

C'est la première exposition d'envergure à Londres consacré à Francis Bacon depuis 2008.

Trente ans après sa mort, Francis Bacon: Man and Beast at the Royal Academy est un must-see pour tous les amateurs d'art.

Une véritable redécouverte de son travail à travers le prisme de la proximité extrême de l'homme et de l'animal...

"Bacon, tout au long de sa vie, tout au long de sa carrière en fait, a été fasciné par les animaux, mais aussi par, disons, l'animalité en nous en tant qu'humains. Et il pensait, dans une certaine mesure, que notre civilisation, nos manières ou la façon dont nous nous comportons les uns avec les autres n'étaient qu'un vernis très fin qui recouvre ce qui est essentiellement une sorte d'instinct animal, et que nous avons en tant qu'humains."
Axel Rϋger
secrétaire et directeur général de l'Académie royale

Voir les peintures de Bacon de près et en grandeur nature est une expérience en soi. 

Ses tableaux font aujourd'hui partie des plus chers du monde, détenus par de grandes institutions ou de riches collectionneurs, et ne sont pas faciles à rassembler...

"Il y a une grande variété des oeuvres, avec beaucoup de phases différentes de sa vie et des tableaux que je n'ai jamais vues auparavant. Avecbeaucoup de choses que vous ne verriez pas normalement, et qui ont quitté exceptionnelement les États-Unis".
Tabish Khan
critique d'art pour The Londonist

Une occasion unique donc de voir le travail d'un génie.

"Francis Bacon : Man and Beast" L'homme et la bête se tiendra du 29 janvier au 17 avril.