EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Ukraine : les archives nationales en cours de numérisation pour éviter toute destruction

Un document ancien ukrainien mis en sécurité aux archives nationales de Lviv
Un document ancien ukrainien mis en sécurité aux archives nationales de Lviv Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Ukraine, un énorme travail de numérisation est en cours aux archives nationales. Objectif : éviter toute destruction de pans de l'Histoire du pays en cas d'attaque russe.

PUBLICITÉ

Branle-bas de combat au cœur des entrailles des archives nationales d'Ukraine. Des experts travaillent 24 heures sur 24 pour numériser les documents anciens les plus précieux du pays. Objectif : les protéger des ravages potentiels de la guerre. La ville de Lviv est loin de la ligne de front, mais le risque d'attaque est néanmoins réel :

"Ce sont les trésors de la nation, ce sont les trésors du peuple ukrainien. Et c'est très important pour l'Europe et pour le monde entier, car beaucoup d'informations sont liées aux pays européens et à d'autres pays" explique Olesia Stefanyk, directrice des Archives historiques centrales d'Ukraine à Lviv.

En parallèle à la numérisation, les imprimés les plus anciens et les objets rares sont déplacés des étages supérieurs vers les salles de stockage, où ils seront mis à l'abri dans des coffres :

"Ce sont des coffres-forts pour stocker les documents les plus précieux que nous avons. Ils sont ignifuges et peuvent supporter jusqu'à 120 degrés (Celsius). Toutes les banques ne disposent pas de tels coffres. Nous avons déplacé ici tout ce que nous avons de plus précieux - nos actes en parchemin, qui sont conservés en sécurité " explique Bohdana Petrashak, cheffe du département des documents anciens, Archives historiques centrales d'Ukraine.

Le travail aux Archives historiques centrales d'Ukraine va prendre un certain temps. Mais les efforts des archivistes sont soutenus par des contributions d'expertise et de matériel en provenance de France, d'Allemagne et d'autres pays européens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Amnesty International dénonce le transfert forcé de civils ukrainiens par la Russie

Guerre en Ukraine : l'armée ukrainienne méfiante face à l'annonce du retrait russe de Kherson

Les meilleures villes européennes pour les amateurs d'art : et la vôtre y figure-t-elle ?