PUBLICITÉ

Nikos Aliagas expose ses "Regards vénitiens" à la Sérénissime

Gondolier à Venise
Gondolier à Venise Tous droits réservés Nikos Aliagas
Tous droits réservés Nikos Aliagas
Par Frédéric Ponsard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Journaliste et animateur vedette, Nikos Aliagas est aussi un passionné de photographie. Il expose pendant 2 mois au bord du Grand Canal de Venise, accueilli par la Fondation dell'Albero d'Oro dans le Palais Vendramin Grimani, récemment restauré.

PUBLICITÉ

Sur les bords du Grand Canal à Venise, le Palazzo Vendramin Grimani, est l'écrin récemment restauré de la Fondazione dell' Albero d'Oro qui accueille des artistes venus du monde entier, et qui s'inspirent de Venise.

Depuis le 4 février, ce sont les photos de Nikos Aliagas qui habillent les murs du Palais. 

Des "Regards Vénitiens", que le journaliste franco-grec a su aller chercher loin des clichés de la Sérénissime...

L'âme de Venise, ce sont ceux qui habitent à Venise, ceux qui ne cherchent pas ni la célébrité, ni à être photographiés par les touristes : l'artisan, le barbier, l'épicier, celui qui travaille le bois, celui qui restaure les œuvres.
Ce sont ces gens-là qui m'ont adopté, dans une sorte de dialogue photographique parfois silencieux. C'est une ville qui t'observe aussi, et qui te laisse te perdre...
Nikos Aliagas
Journaliste, animateur, photographe

Nikos Aliagas a fait plusieurs séjours à Venise pour se plonger dans la quartier San Polo, et se mêler avec la population locale, souvent invisible aux touristes.

L'objectif de Nikos Aliagas a capté le quotidien du campo San Polo, du sestiere (quartier) qui l’entoure, laissant aux images le soin de raconter les histoires de ceux qui vivent et font vivre ces lieux. 

Les images de Nikos Aliagas sont en noir et blanc : l’artiste explore les contrastes, les contrejours, les mouvements dans des cadres où la ligne et la courbe s’épousent que ce soit sur un visage ou au coin d’une rue.

Certains habitants du quartier (Sestiere) qu'il a photographié était présent au vernissage, pour voir leur mise en cadre et en lumières...

Une inversion des rôles pour le présentateur télé vedette qui aime bien être derrière le cadre,

alors que son métier principal ces 30 dernières années, était plutôt devant le cadre. Cela ne l'a jamais empêché "d'observer le monde depuis (s)es débuts".

Je suis un témoin, comme dirait Sabine Weiss, une immense photographe. C'est un modeste témoignage d'un fils d'immigré grec né en France, amoureux de l'Europe et qui essaie de construire des ponts pour raconter des petites histoires.
Nikos Aliagas
Journaliste, animateur, photographe

Il ajoute que "si un jour quelqu'un s'en souvient, une personne, une !, dit : "Ben, lui, c 'était mon grand père et regardez comment il était habillé en 2022"... Cela voudra dire que j'ai réussi quelque chose...".

Les 150 photos de l'exposition "Regards vénitiens" sont à découvrir au Palais Vendramin Grimani de Venise jusqu'au 2 avril 2023.

Biographie Nikos Aliagas

Nikos Aliagas est également photographe. Son travail est exposé à travers « L'épreuve du temps » en France (La Grande Arche, la Conciergerie, DIDAM à Bayonne, Christie's…) et à l'étranger (Belgique, Suisse, Grèce, …).

Photographe au regard bienveillant, Nikos Aliagas dévoile une vision du monde emplie d'humanité, à travers des mains, des visages où les années ont passé et creusé les sillons d'une vie, des moments de vie ou encore des paysages, qu'il choisit de sublimer par le contraste du noir et blanc.

En empathie avec les sujets qu'il photographie, proche des sensibilités artistiques de Salgado, Koudelka ou encore Artikos, Nikos Aliagas essaie de capter l'essence de chaque personne, le mystère de leur existence. Son travail a été publié en 2018 dans le beau-livre « L'épreuve du temps » aux éditions de La Martinière.

Le travail photographique de Nikos Aliagas prend une place majeure dans sa carrière depuis plusieurs années et il réalise plusieurs expositions en France et à l'étranger chaque année.

Journaliste • Frédéric Ponsard

Video editor • Frédéric Ponsard

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La poétesse roumaine Ana Blandiana remporte le prix Princesse des Asturies de littérature 2023

La Suisse a peut-être remporté l'Eurovision, mais les chiffres du streaming donnent-ils une image différente ?

Brian May et Jean-Michel Jarre en concert à Bratislava