L'Europe présente au Festival de Cannes

Cannes, montée des marches de 'Killers of the Flower Moon', le 20 mai 2023
Cannes, montée des marches de 'Killers of the Flower Moon', le 20 mai 2023   -  Tous droits réservés  Vianney Le Caer/2023 Invision
Par Frédéric Ponsard

L'Europe présente au Festival de Cannes avec quatorze films soutenus, quatre qui concourent pour la Palme d'Or et le Commissaire européen Thierry Breton sur la Croisette.

Comme chaque année, l'Europe est présente à Cannes, et c'est Thierry Breton, le Commissaire européen au Marché intérieur, qui est venu présenter au Palais des festivals son bilan et dévoiler le Média Outlook, la boussole des interventions de la Commission pour les années à venir.

La protection des droits intellectuels est tellement importante pour nous en Europe
Thierry Breton
Commissaire européen au Marché intérieur

Thierry Breton, Commissaire européen au Marché intérieur : "J'ai présenté le "Media Outlook", c'est-à-dire en fait un travail très approfondi qui a été fait par nos services, et évidemment avec l'ensemble de la profession, pour voir les grandes tendances que l'on connaît, et en tirer des conclusions. C'est évidemment l'émergence des plateformes et comment on se positionne par rapport à elles, c'est évidemment la protection des droits intellectuels, et qui est tellement important pour nous en Europe, et croyez-moi, on y veille en Europe... c'est le financement, comment accroître encore plus le financement, et on a l'intention de continuer évidemment."

Quatorze films soutenus par le programme sont présents à Cannes, et quatre concourent dans la compétition pour la Palme d'or dont L'Enlèvement (Rapito) du maître italien Marco Bellocchio, l'histoire vraie d'un enfant juif baptisé de force par le Pape au XIXème siècle...

Thierry Breton, Commissaire européen au Marché intérieur : "Nous sommes un état de droit, nous avons des valeurs, nous les partageons, c'est notre bien commun en Europe et c'est vrai dans ce contexte, les industries audiovisuels au sens large jouent un rôle essentiel en Europe. On s'en rappelle tous les jours du reste, du rôle essentiel qui est de protéger notre patrimoine, notre patrimoine intellectuel, j'allais dire, y compris à un moment où la guerre frappe notre continent en Ukraine".

Les trois autres films en compétition sont réalisés par des femmes : Les Filles d'Olfa de Kaouther Ben Hania, Club Zero de Jessica Hausner et La Chimère d'Alice Rohrwacher, une histoire d'archéologie, de secrets, et de vols d'antiquités étrusques...

Frédéric Ponsard, Euronews : "La Commisssion européenne prend donc en compte que le cinéma est un art et une industrie. En finançant de nombreuses coproductions européennes et en accompagnant les films dans les plus grands festivals du monde, il s'agit pour l'Europe de répondre à un marché extrêmement concurrentiel et en permanente mutation, tout en affirmant ses valeurs culturelles et artistiques, ainsi que son savoir-faire industriel et technologique."

À découvrir également