PUBLICITÉ

Annecy 2023 accueille le meilleur de l'animation mondiale

Annecy 2023 accueille le meilleur de l'animation mondiale
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Frédéric Ponsard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Chaque année, Annecy devient le temps d'un festival, la capitale mondiale du film d'animation. Son édition 2023 offre cette fois encore, une vitrine pour toute une diversité de créations, formats et artistes de toutes origines, confirmés et émergents.

PUBLICITÉ

Tous les ans, le monde de l'animation se donne rendez-vous à Annecy, au cœur des Alpes françaises. Le public vient du monde entier pour ne rien manquer d'une programmation riche de plus de 50 événements, tables rondes, masterclasses, rencontres, séances de dédicaces, projections en plein air et avant-premières...

Au total pour cette édition 2023 qui s'est ouverte le 11 juin, près de 500 films tous formats, techniques et genres confondus sont présentés pendant une semaine, auxquels s'ajoutent de nombreuses compétitions, aussi bien pour les longs métrages que les films de fin d'études.

"On insiste sur le fait d'être la capitale mondiale du cinéma d'animation," indique Marcel Jean, directeur artistique du festival. "Cela va des plus grands stars qui bénéficient des plus gros budgets dans le milieu de l'animation, les grands studios - Pixar, Disney, Warner, Paramount -, les grandes plateformes comme Netflix, Amazon, Apple qui sont présentes ici, mais aussi les indépendants et les étudiants qui sont les stars de demain," décrit-il.

Annecy n'est pas seulement un festival récréatif, mais c'est aussi un creuset et un tremplin pour les futurs professionnels du secteur. De nombreux projets commencent en tout cas sur place, notamment parce que les créatifs sont en contact direct avec les producteurs.

Les émotions de "Robot Dreams"

Parmi les longs métrages en compétition, on retrouve "Robot Dreams", présenté en séance spéciale au dernier Festival de Cannes. L'histoire d'une amitié indéfectible entre un robot et un chien dans le New York des années 80.

Pour le cinéaste espagnol Pablo Berger, l'animation permet de pouvoir tout raconter. "Je me sens comme le réalisateur d'un premier film," confie le réalisateur. "Robot Dreams est mon quatrième, mais c'est mon premier film animé et je participe au plus grand festival d'animation du monde," s'enthousiasme-t-il. "Pour raconter cette histoire, je voulais utiliser l'animation et elle pouvait être un bon moyen de raconter des émotions : de grands réalisateurs comme Takahata et Miyazaki parlent d'émotion et montrent que l'animation n'est pas seulement de la comédie et de l'action," assure-t-il.

Arcadia Motion Pictures, Lokiz Films, Noodles Production, Les Films du Worso
"Robot Dreams" de Pablo BergerArcadia Motion Pictures, Lokiz Films, Noodles Production, Les Films du Worso

Marché du Film

Le cinéma d'animation est un art et une industrie. À l'Impérial Hotel, au bord du lac, c'est le Marché International du Film qui se tient.

Le MIFA est la partie immergée du festival qui fait vraiment d'Annecy, le plus grand événement mondial dédié à l'animation et à toutes ses facettes.

"Annecy, c'est un événement unique au monde, dans le sens où il accueille toute la chaîne de l'animation, tous les genres et tous les styles," précise Véronique Encrenaz, responsable du MIFA. "On accueille de l'école d'animation, nous avons aussi 3 600 étudiants cette année sur les plus de 15 000 accrédités," poursuit-elle. "Nous avons les nouvelles technologies parce que bien sûr, en animation, il nous faut des outils et puis, nous avons les producteurs, les distributeurs, les chaînes, jusqu'à la diffusion des films," explique-t-elle.

Comme chaque année, un pays est mis à l'honneur et c'est le Mexique qui a été judicieusement choisi, un pays dont la production est en plein boom actuellement.

Le Festival du film d'animation d'Annecy se tient jusqu'au 17 juin.

Journaliste • Frédéric Ponsard

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Etats-Unis : la Fed marque une pause dans les hausses de taux pour évaluer la situation

Découvrez les 10 films européens qui ont marqué 2023

Les 5 meilleurs films européens de l'année selon l'Académie du cinéma européen