EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Fête d'Halloween : focus sur les créatures mythiques les plus effrayantes d'Europe

A la découverte des créatures mythiques du folklore européen
A la découverte des créatures mythiques du folklore européen Tous droits réservés Canva
Tous droits réservés Canva
Par David MouriquandJonny Walfisz, Theo Farrant, Laura Vandormael
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Découvrez les Trolls de Norvège, le Golem de Tchéquie, ou encore la Baba Yaga, créature mythique qui terrifie les enfants d'Europe de l'est.

PUBLICITÉ

Vous ne le saviez peut-être pas, mais Halloween n'est pas qu'une fête commerciale venu des pays anglo-saxons pour vous pousser à acheter des bonbons et des costumes ! C'est une fête païenne, d’origine celte et gauloise. Étymologiquement, il s’agit de la contraction de  "All Hallows Eve", qui signifie "la veille de tous les saints", c’est-à-dire la veille de la Toussaint. 

L’ancêtre de cette célébration date d’il y a 3000 ans : la fête de Samain. Et cette année, pour célébrer Halloween, Euronews Culture a fait le tour de l'Europe pour rencontrer  quelques-unes des créatures mythiques les moins connues du folklore européen, ainsi que leur influence dans la culture populaire.

"L'homme vert" (Royaume-Uni)

L'homme vert
L'homme vertCanva

Promenez-vous assez longtemps dans la campagne britannique et vous l'apercevrez peut-être. Caché à la vue de tous, son visage est gravé dans les églises, il se cache dans les coins des tableaux, un festival de musique du pays de Galles porte même son nom. 

Bien qu'il soit un pilier de l'art religieux dans tout le pays, la théorie veut que l'origine de l'homme vert soit pré-chrétienne. Cette figure légendaire païenne a été si persistante à travers les âges qu'elle a survécu à l'introduction du christianisme au Royaume-Uni, par les Romains.

"La Baba Yaga" (Europe de l'Est)

Baba Yaga
Baba YagaRima Staines

Dans le folklore d'Europe de l'Est, Baba Yaga (ou Baba Yaga Bony Legs / "Baba Jaga" en polonais) est une bique vorace et difforme qui kidnappe ses victimes avant de les cuisiner et de les manger. Il s'agit le plus souvent d'enfants. La chair est plus tendre. 

La Baba Yaga vit généralement dans une maison qui tourne continuellement sur des pattes d'oiseaux. Et comme si cela ne suffisait pas, elle rejoint parfois la Mort dans ses voyages, l'aidant à dévorer les âmes nouvellement libérées. 

" Les Trolls" (Norvège)

Scène du film "Trollhuner"
Scène du film "Trollhuner"Magnet Releasing

Les trolls sont les monstres les plus omniprésents dans les contes fantastiques. Ils sont présents dans le "Seigneur des anneaux", "Donjons et Dragons" et "Frozen" de Disney, pour n'en citer que quelques-uns. Mais l'origine de cette créature se trouve dans la mythologie nordique. Dans presque tous les contes de fées norvégiens, le troll n'est pas loin.

"Le Golem" (Tchéquie)

Extrait du film "Der Golem" (1920)
Extrait du film "Der Golem" (1920)UFA

Passons maintenant à la République tchèque, à la Slovaquie et au Golem. La figure du Golem est issue du folklore juif. Il s'agit d'un être anthropomorphe animé, créé à partir de matière inanimée - généralement de la poussière, de l'argile ou de la boue. Le monstre prend vie grâce à des incantations rituelles et à une séquence de lettres hébraïques. 

Les premières instructions pratiques sur la création d'un Golem se trouvent dans le texte mystique du Sefer Yetzrah, le Livre de la Création, le plus ancien texte de la Kabbale, écrit par Abraham qui l'a transmis à son fils Isaac. À l'origine, la création d'un Golem était un moyen pour les mystiques juifs médiévaux de se rapprocher de Dieu. 

Cependant, les prophètes ont mis en garde les gens contre la croyance que l'homme pouvait rivaliser avec les pouvoirs créatifs de Dieu, faisant de la création de l'homme artificiel à la fois un moyen d'honorer la croyance en une puissance supérieure et la trahison orgueilleuse des imprudents qui croient pouvoir percer le code des secrets de la création.

"El Coco" (Portugal)

Cocos
CocosCanva

Direction le Portugal. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, El Coco n'est pas seulement le nom espagnol d'un chocolat chaud. C'est en fait la plus grande source d'horreur pour de nombreux enfants des pays hispanophones et lusophones. El Coco est en quelque sorte le croque-mitaine. C'est le monstre qui hante les placards de la chambre de tout enfant un peu nerveux, lorsqu'elle est plongée dans l'obscurité, à l'heure du coucher. L'origine du mythe viendrait du nord du Portugal et de la Galice. Connu sous le nom de Coco ou de Cucuy, le mot est dérivé du mot "noix de coco" et fait référence à la tête ou au crâne d'une personne.

"La Banshee" (Irlande)

La Banshee
La BansheeEpica Simone

Sinistre annonciatrice de malheur ou avertissement amical d'un être cher disparu ? La banshee fait partie intégrante du folklore irlandais et de la tradition gaélique. Ces monstres se présentent sous différentes formes et tailles, mais leurs pouvoirs mystiques découlent toujours des sons uniques qu'ils émettent.

"Wolpertinger" (Allemagne)

Version taxidermique du redoutable "Wolpertinger"
Version taxidermique du redoutable "Wolpertinger"chiswickauctions

L'Allemagne nous offre le Wolpertinger. Ce n'est pas l'une des créatures mythiques les plus effrayantes de notre liste, surtout si on la compare à la Baba Yaga ou aux trolls.

Imaginez un petit mammifère ressemblant à un lapin avec des bois, des ailes et des pattes palmées qui vit dans les forêts alpines de Bavière et du Bade-Wurtemberg. 

"Les ogres" (France)

Gustave Doré: Illustration for Le Petit Poucet, 1862
Gustave Doré: Illustration for Le Petit Poucet, 1862Public Domain

Et pour finir, on vous emmène en France à la rencontre de ses ogres légendaires. 

Le mot "ogre" est d'origine française et dérive du dieu étrusque des enfers et du châtiment des briseurs de serment, Orcus. Orcus est généralement représenté comme un géant barbu qui se nourrit de la chair des humains.

Sur ce, passez un bon  "All Hallows Eve"...

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Haïti, Pérou, Mexique : trois approches de la fête des morts

Les meilleurs déguisements canins à Brooklyn

Plus effrayante qu'Halloween, le Nicaragua célèbre la fête traditionnelle de "Los Agüizotes"