République Tchèque : "1200 soldats" ont reconstitué la bataille d'Austerlitz

Reconstitution de la bataille d'Austerlitz en République Tchèque
Reconstitution de la bataille d'Austerlitz en République Tchèque Tous droits réservés Petr David Josek/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Jiri Skacel
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plus de 10 000 spectateurs ont assisté à la reconstitution de l’historique victoire napoléonienne.

PUBLICITÉ

En République Tchèque, plus de 10 000 spectateurs se sont rassemblé sous la colline du Santon pour assister à la reconstitution de l’historique bataille d’Austerlitz.

Le 2 décembre 1805, l’armée de 60 000 hommes de Napoléon a brillamment vaincu les troupes du tsar Alexandre Ier de Russie et de l’empereur François d’Autriche.

La participation de férus d’histoire, en costumes d'époque, a été record. 

Cette année, il y a 1 200 soldats de 15 pays, avec 25 canons et 60 chevaux.
Miroslav Jandora
Organisateur

Ce succès est en partie dû à la sortie du film de Ridley Scott, Napoléon, qui a fait grand bruit.

Les historiens locaux sont d’avis mitigés à ce sujet. Jakub Samek est l’un deux. Il vient de publier un livre sur Napoléon Bonaparte.

Le réalisateur s'est, selon lui, basé sur une "légende" incarnée par Napoléon dans son "bulletin de propagande" juste après la bataille. 

La légende dit que des canons ont brisé la glace de l’étang sous les pieds de l’armée russe et des milliers d’ennemis y seraient décédés
Jakub Samek
Historien, organisateur et participant à la reconstitution

Mark Schneider revêt le costume de Napoléon à Austerlitz depuis 2005. L’acteur américain reste perplexe.

C’est un film impressionnant avec beaucoup de figurants, beaucoup de drame, mais malheureusement il n’est pas très fidèle à l'époque
Mark Schneider
Acteur

Au cœur des critiques, le transfert de la bataille d’Austerlitz d’une région plate parcourue de vignes aux montagnes.

La représentation du camp équipé de tranchées et de tentes ne serait pas non plus fidèle à l’époque.

Enfin, la noyade de milliers d’ennemis dans des étangs gelés ne correspondrait pas au fait historique.

Les organisateurs de la restitution envisagent donc d'inviter Ridley Scott l’année prochaine, pour examiner les lieux et voir à quoi a probablement ressemblé la bataille.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ridley Scott, réalisateur de "Napoléon" : "les Français ne s'aiment pas eux-mêmes"

Enchères : un chapeau de Napoléon Ier s'envole à 1,932 million d'euros

Eurovision 2024 : Israël risque-t-il d'être disqualifié après le rejet de deux chansons ?