Advertising
This content is not available in your region

Alternatives aux protéines animales, les algues ont un goût qui s'apprend

euronews_icons_loading
Farm to Fork
Farm to Fork   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Les microalgues peuvent être consommées en complément alimentaire sous la forme d'une poudre contenue dans des comprimés ou bien mélangées à d'autres ingrédients pour élaborer des aliments. Elles représentent une source de protéines plus durable que les protéines animales. Le développement de cette filière de production et de celle des algues en général fait d'ailleurs partie de la stratégie européenne "De la ferme à la table".

"Des produits qui correspondent aux habitudes des consommateurs"

Mais comment le consommateur perçoit-il ces saveurs nouvelles ? Nous avons rencontré deux spécialistes portugaises qui en partenariat avec l'entreprise Allmicroalgae cherchent des pistes pour accroître la pénétration sur le marché de cette source alimentaire.

"Nous connaissons parfaitement les habitudes des consommateurs et nous essayons de développer des produits qui leur correspondent," indique Anabela Raymundo, professeure de l'Université de Lisbonne. "Par exemple, ils sont intéressés par la durabilité, les labels simples, les produits qui ont une histoire comme ceux que nous élaborons ou qui apportent des bienfaits pour la santé et le bien-être et dans de nombreux cas, pour impliquer le consommateur, nous impliquons les enfants qui aiment beaucoup découvrir de nouvelles choses," fait-elle remarquer.

"Si le consommateur goûte ces produits, il les aimera"

Sa collègue Sónia Oliveira, doctorante à l'Université de Lisbonne, renchérit : "Je pense que le consommateur moyen n'est pas encore très attiré par les algues. C'est un produit que l'on n'a pas l'habitude de voir dans notre quotidien," reconnaît-elle.

"C'est un goût qui s'apprend et il faut l'expérimenter ; je crois que si le consommateur goûte ces produits, il les aimera," estime-t-elle.

Journaliste • Claudio Rosmino