EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

La Macédoine relance son projet d'adhésion à l'UE

La Macédoine relance son projet d'adhésion à l'UE
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Après deux ans de crise politique, l’ancienne République yougoslave de Macédoine veut désormais retrouver le chemin de l’adhésion à l’Union européenne et à…

PUBLICITÉ

Après deux ans de crise politique, l’ancienne République yougoslave de Macédoine veut désormais retrouver le chemin de l’adhésion à l’Union européenne et à l’Otan.
Pour joindre la parole aux actes, le Premier ministre macédonien a fait le déplacement à Bruxelles. Zoran Zaev a ainsi rencontré le président du Conseil européen et le Commissaire chargé de l’Elargissement. “Nous avons l’intention de faire avancer rapidement la république de Macédoine sur le chemin de l’intégration européenne”, a réaffirmé le responsable macédonien.

Glad to meet Prime Minister of the former Yugoslav Republic of #Macedonia, Zoran_Zaev</a>. <a href="https://twitter.com/hashtag/EU?src=hash">#EU</a> supports implementation of urgent <a href="https://twitter.com/hashtag/reforms?src=hash">#reforms</a>! <a href="https://t.co/W7PD7luElc">pic.twitter.com/W7PD7luElc</a></p>— Johannes Hahn (JHahnEU) 12 juin 2017

Les projets d’ouverture politique de Skopje se heurtent depuis 2008 au refus de la Grèce de reconnaître le pays sous le nom de Macédoine. Athènes considère en effet que la Macédoine correspond au nom de l’une de ses provinces. A cela s’ajoute une crise politique interne marquée par les violences en avril dernier contre des députés au sein du parlement macédonien.
Pour le Commissaire chargé de l’Elargissement le pays a beaucoup de retard à rattraper. “Votre pays vient de tourner une page après une crise politique prolongée qui a duré trop longtemps. Toutefois, il n’y a pas de place pour la complaisance, il y a beaucoup trop de travail à faire”, souligne Johannes Hahn.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La "Macédoine" indigeste pour les Grecs

Le sommet du G7 en Italie : un succès pour Giorgia Meloni ?

Bruxelles : une marche massive contre l'extrême droite