L’impulsion numérique de l’Estonie

L’impulsion numérique de l’Estonie
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Au cours de sa présidence semestrielle de l’Union européenne, l’Estonie insistera sur les politiques numériques.

PUBLICITÉ

Pour sa présidence de l’Union européenne, l’Estonie veut faire de la politique numérique l’une de ses priorités. Tallinn veut développer le commerce et les services numériques transfrontaliers. Le pays compte aussi créer un environnement favorable à l’innovation. Le Premier ministre estonien, Jüri Rattas, souhaite “faire de la liberté de circulation des données, la cinquième liberté fondamentale de l’Union européenne”.
Le président de la Commission européenne espère que l’engagement estonien en faveur du numérique servira d’exemple en Europe. “Le numérique est l’ADN de votre pays et il doit faire parti de l’ADN européen. Nous comptons sur votre leadership et votre e-expertise pour progresser”, ajoute Jean-Claude Juncker.

.JunckerEU</a> in <a href="https://twitter.com/hashtag/Talinn?src=hash">#Talinn</a> with <a href="https://twitter.com/ratasjuri">ratasjuri: “#EU2017EE a landmark in #Estonia‘s history. We are with you. You are ready”. pic.twitter.com/81HkUuYYhK

— Margaritis Schinas (@MargSchinas) 30 juin 2017

Le temps de sa présidence l’Estonie devra aussi gérer les négociations sur le Brexit. Pour Tallinn il faut trouver un compromis avec Londres pour maintenir les liens avec le Royaume-Uni.
Les autorités estoniennes veulent aussi faire de la sécurité un axe majeur de leur programme. Elles insisteront sur une augmentation des dépenses militaires. De plus, Tallinn compte développer la coopération avec l’Otan.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'UE s'efforce de limiter les débordements du conflit israélo-iranien

Elections européennes : le parti grec Syriza prêt à présenter des candidats

En Croatie, une campagne à couteaux tirés entre le Premier ministre sortant et l'actuel Président