Redéfinir les relations UE-Afrique

Redéfinir les relations UE-Afrique
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

A une semaine du sommet UE-Afrique, le Parlement européen se projette sur l’avenir des liens entre les deux continents.

PUBLICITÉ

La question migratoire sera au cœur du prochain sommet entre l’Union européenne et l’Union africaine prévu à la fin du mois en Côte d’Ivoire. Les 28 étudient la possibilité de mettre en place un système migratoire légal pour 50 000 Africains. Selon la cheffe de la diplomatie européenne il faut aussi poursuivre l’aide au rapatriement des migrants. “D’ici la fin de l’année nous aurons aidé en 12 mois, 15 000 frères et sœurs africains à quitter la Libye et les camps de détention pour rentrer chez eux, retrouver leurs proches, et leur apporter un soutien financier pour commencer une nouvelle vie”, souligne Federica Mogherini.

Le plan d’investissement de l’Union européenne pour l’Afrique, doté de plus de 3 milliards d’euros, a pour objectif d’encourager les investissements privés, de créer des emplois et de moderniser les infrastructures. Mais pour le docteur Denis Mukwege, lauréat du prix Sakharov 2014, le respect des droits fondamentaux est aussi essentiel au développement du continent africain. “Personne ne peut investir s’il n’y a pas de stabilité politique et économique dans le pays. Et cela ne peut se faire qu’avec un Etat de droit. Ce n’est pas seulement un problème d’argent, c’est beaucoup plus aussi un problème des droits de l’Homme”, explique-t-il.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les eurodéputés interdisent le parrainage étranger des publicités en ligne trois mois avant les élections européennes

Le Parlement européen adopte de nouvelles infractions pour défendre l’environnement

Les eurodéputés approuvent la loi sur la restauration de la nature malgré l'opposition de la droite et des agriculteurs