PUBLICITÉ

La polémique Martin Selmayr continue

Le secrétaire général de la Commission européenne Martin Selmayr
Le secrétaire général de la Commission européenne Martin Selmayr Tous droits réservés REUTERS/Eric Vidal
Tous droits réservés REUTERS/Eric Vidal
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le Parlement européen s’interroge sur les conditions de la désignation de Martin Selmayr au poste de secrétaire général de la Commission européenne.

PUBLICITÉ

La nomination de l'Allemand Martin Selmayr au poste de secrétaire général de la Commission européenne continue de faire des vagues. Cette fois la polémique s'est déplacée au Parlement européen. En ouverture de la session plénière à Strasbourg, les eurodéputés ont demandé une enquête concernant la nomination de l’ancien chef de cabinet du président de la Commission.

Pour le Commissaire européen en charge des Ressources humaines ce choix reste tout à fait légitime. "Lorsque nous désignons un secrétaire général, la nationalité et le parti politique ne jouent aucun rôle, il s'agit seulement des qualités du candidat. C'est la raison pour laquelle nous considérons le candidat Martin Selmayr comme tout à fait approprié ", répond Günther Oettinger.

Les parlementaires néerlandais réclament la démission du nouveau secrétaire général. La libérale Sophia in't Veld s’interroge d’ailleurs sur le comportement de la Commission. "Si les Commissaires sont intimidés aussi facilement par un fonctionnaire, s'ils agissent comme des enfants sans défense lorsqu'ils sont confrontés à une décision inattendue alors comment peut-on attendre qu'ils se battent pour les intérêts européens contre par exemple Donald Trump en cas de guerre commerciale ou bien résister à la pression des lobbies ", s’emporte l’élue. Tous les groupes politiques de l'hémicycle ont finalement demandé ce débat pour obtenir des explications.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La médiatrice de l’UE dénonce des manquements dans une procédure de la Commission européenne

Malaise à la Commission suite à la promotion de Selmayr

L’adhésion de la Moldavie à l’UE, "le plan stratégique le plus important" depuis son indépendance