The Brief from Brussels : Calais se prépare à tous les scénarios du Brexit

The Brief from Brussels : Calais se prépare à tous les scénarios du Brexit
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La perspective d’un Brexit sans accord inquiète les milieux économiques et associatifs à Calais.

PUBLICITÉ

La sortie du Royaume-Uni soulève de nombreuses questions sur le contrôle des frontières. A Calais les ONG qui viennent en aide aux migrants craignent le chaos de part et d'autre de la Manche. Une sortie désordonnée du Royaume-Uni risque d'entraîner un renforcement des contrôles aux frontières. La ville ne veut prendre aucun risque. Le port prévoit aussi la création d'infrastructures supplémentaires pour répondre aux nouvelles procédures douanières qui entraineront un allongement du temps d'attente.

Le droit d’auteur européen incertain

L'avenir de la réglementation européenne sur le droit d'auteur demeure dans le flou. Les représentants des trois institutions devaient se retrouver à partir de lundi soir pour un nouveau tour de négociation. La rencontre a finalement été annulée faute de position commune entre les Etats membres.

Climat : sept pays mis à l’index

Sept Etats membres de l'Union européenne n'ont toujours pas transmis leur projet de stratégie climatique et énergétique. La Bulgarie, la République tchèque, la Grèce, la Hongrie, le Luxembourg, l'Espagne et Chypres ont manqué le délai fixé au 31 décembre 2018.

L’UE avertit le Nicaragua

L'Union européenne lance un avertissement au Nicaragua. Les 28 menacent d'utiliser tous leurs "instruments" pour sanctionner la violente répression menée contre les manifestations qui réclament le départ du président. Les violences depuis le mois d'avril ont fait plusieurs centaines de morts.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brexit : face au Parlement hostile, Theresa May garde le cap

Brexit : le plan d'urgence du Premier ministre français

Les conflits internationaux dominent le sommet de l’UE