Brexit : les eurodéputés gardent le cap

Brexit : les eurodéputés gardent le cap
Par Sergio Cantone
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Parlement européen souhaite un Brexit ordonné mais souligne ses craintes après la campagne au sein du Parti conservateur britannique.

PUBLICITÉ

Espérer le meilleur mais se préparer au pire. L'arrivée au pouvoir de Boris Johnson au Royaume-Uni est observée avec attention par l'Union européenne. Le groupe de pilotage du Parlement sur le Brexit s'est réuni mercredi. Il souligne un risque accru d'une sortie désordonnée. Les eurodéputés se félicitent donc des mesures prises en conséquence par les Etats membres. 

La balle est toujours dans le camp britannique. Certains estiment toutefois que la situation politique outre-Manche nécessite une nouvelle dynamique. "Il (Boris Johnson) a seulement une majorité de trois voix à Westminster. Devenir Premier ministre n'a pas changé les calculs à Westminster. Du coup je pense qu'il y aura des élections législatives. Et je pense qu'elles pourraient avoir lieu avant la date butoir du 31 octobre", juge Nathan Gill, eurodéputé du Brexit Party.

Boris Johnson se dit prêt à couper les ponts avec l'Union sans accord de sortie. Selon les parlementaires cette issue serait très dommageable économiquement pour les deux parties. Toutefois certains voient le responsable britannique davantage comme un dirigeant de campagne électorale plutôt que dans le costume d'un Premier ministre à long terme.

Journaliste • Grégoire Lory

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Boris Johnson : retour sur son passé bruxellois

Boris Johnson, fonceur imprévisible du Brexit, menteur s'il le faut

Le conservateur Boris Johnson est le futur Premier ministre britannique