Syrie : l'UE salue le cessez-le-feu à Idleb

Syrie : l'UE salue le cessez-le-feu à Idleb
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les ministres des Affaires étrangères donnent la priorité à l'acheminement de l'aide humanitaire.

PUBLICITÉ

A Zagreb en Croatie, les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont salué, l'accord de cessez-le-feu dans le nord de la Syrie, conclu entre la Russie et la Turquie.

"Je suis bien sûr satisfait du cessez-le-feu. C'est une bonne nouvelle. Voyons comment cela fonctionne, mais c'est une condition préalable pour augmenter l'aide humanitaire aux habitants d'Idleb", a commenté Josep Borrell, Haut représentant de l'UE aux Affaires étrangères.

Les ministres se sont réunis lors d'un sommet extraordinaire, où ils ont approuvé des fonds de l'UE pour venir en aide au million de personnes déplacées dans la région. Le cessez-le-feu devrait permettre de maintenir les couloirs humanitaires ouverts :

"Au bout du compte, nous voulons que près d'un million de personnes déplacées puissent bénéficier d'un minimum de sécurité et d'un minimum de perspectives dans leur pays", a ajouté Alexander Schallenberg, ministre des Affaires étrangères autrichien.

Mais il n’y aura pas de fonds supplémentaires qui seront débloqués pour la Turquie.

Les ministres ont insisté sur le fait qu'ils n'accepteront jamais de chantage du côté turc, à la frontière grecque.

"La Turquie exerce actuellement une pression sur l'Europe d'une manière qui n'est pas acceptable. On ne devrait pas utiliser des humains qui cherchent un meilleur avenir, comme un moyen pour faire pression", a précisé le ministre des Affaires étrangères néerlandais, Stef Blok.

Les ministres ont par ailleurs appelé la Turquie à mettre un terme à une rumeur qui circule parmi les réfugiés, et selon laquelle, les frontières de l'UE seraient ouvertes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

À Damas, les mesures de restrictions pour faire face au Covid-19 se renforcent

L'intérêt pour les élections européennes s'accroît alors que les sondages annoncent un glissement sans précédent vers la droite

La guerre entre Israël et le Hamas divise l’Union européenne