PUBLICITÉ

L’Union européenne s’engage dans le saut numérique

L’Union européenne s’engage dans le saut numérique
Tous droits réservés OLIVIER HOSLET/AFP
Tous droits réservés OLIVIER HOSLET/AFP
Par Stefan Grobe
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Commission européenne a présenté un nouvel élément de sa stratégie numérique pour mener l’UE vers plus d’autonomie d’ici 2030.

PUBLICITÉ

Quel sera la visage numérique de l’UE en 2030 ? C’est le sens du compas numérique présenté mardi par la Commission européenne. Il indique une vision, des objectifs et des chemins pour réussir la transition technologique vers une économie capable de résister aux chocs et former des citoyens toujours plus connectés.

L’ambition est de donner à l’UE sa souveraineté dans ce domaine. Il faut pour cela remédier aux faiblesses et réduire les dépendances tout en accélérant les investissements. "Pour nous, faire de cette décennie numérique un succès cela veut dire devenir le partenaire prospère, confiant et ouvert que nous voulons être dans le monde", précise la vice-présidente de la Commission Margrethe Vestager.

Au Parlement européen, les députés espèrent qu’il ne s’agit pas simplement de bonnes paroles. Certains rappellent que des stratégies similaires n’ont pas totalement été couronnées de succès. Après le Pacte Vert, l’eurodéputée Eva Maydell (PPE) veut proposer un Pacte Numérique. "Je suis inquiète car nous avons déjà des minorités numériques et nous pourrions voir ces minorités numériques augmenter", explique-t-elle.

Pour les experts, la création de cet environnement technologique doit passer par des investissements massifs dans les infrastructures nécessaires pour réaliser cette transformation. Jacob Kirkegaard, chercheur au German Marshall Fund, insiste sur la nécessité de soutenir plus encore le développement de la 5G "faute de quoi cette fracture numérique ou le non accès à la 5G va à terme créer de profondes inégalités de revenus à travers et dans les Etats membres".

La nécessité de cette stratégie n’est plus à prouver. Les technologies numériques ont joué un rôle central depuis le début de la crise du covid-19 pour maintenir l’activité économique et une forme de lien social.

Journaliste • Grégoire Lory

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

A la tête de l'UE, le Portugal prône une "relance juste, verte et numérique"

Pourquoi les jeunes Allemands sont-ils séduits par les idées de l'AfD ?

Dick Schoof, ex-chef du renseignement néerlandais pressenti pour devenir Premier ministre