Le Parlement européen réclame plus de fermeté contre le Bélarus

Le Parlement européen réclame plus de fermeté contre le Bélarus
Tous droits réservés MICHAL CIZEK/AFP
Tous droits réservés MICHAL CIZEK/AFP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les eurodéputés demandent aux Etats membres de viser directement les ressources financières du régime d’Alexandre Loukachenko.

PUBLICITÉ

Le Parlement européen demande aux Etats membres d'imposer les sanctions les plus fortes possibles contre le Bélarus. Les eurodéputés veulent viser l'économie et toutes les sources de financement du régime d'Alexandre Loukachenko. 

Ces appels font suite au détournement le mois dernier d'un avion de ligne par Minsk et à l'arrestation de deux passagers. Le sort de ces deux opposants inquiète le chef de la diplomatie européenne. "Leur confession forcée à la télévision d'Etat est un autre exemple de violation flagrante des droits de l'homme par le régime d'Alexandre Lukachenko. Ces images étaient horribles à regarder", insiste Josep Borrell.

Les dirigeants de l'UE ont réagi rapidement à ce coup de force. Mais certains eurodéputés estiment que la réponse est trop faible et malgré tout trop tardive. Ces mêmes voix jugent que ces sanctions auraient dû avoir lieu avant le détournement de l'avion. Elles réclament aussi plus de fermeté et des mesures contre la Russie, principal soutien du régime bélarusse. "Tout cela s'est accentué l'année dernière et je pense que l'Europe n'a pas fait assez à ce moment-là. Cela a permis à Alexandre Loukachenko de faire un pas de plus", juge le parlementaire estonien Riho Terras (PPE).

Minsk a désormais fait passer une loi qui prévoit jusqu'à trois ans d'emprisonnement pour les participants à une manifestation non-autorisée. L'Union européenne évalue à 450 le nombre de prisonniers politiques détenus par le régime bélarusse.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Crise au Bélarus : "Le pic de la répression n'est pas encore atteint", selon Svetlana Tikhanovskaïa

Poutine reçoit Loukachenko à Sotchi, manifestations contre le régime bélarusse en Lituanie

Espagne : les partis d'extrême droite réunis en congrès à Madrid à l'appel du parti Vox