Moldavie : législatives cruciales pour permettre à la nouvelle présidente d'appliquer ses réformes

Moldavie : législatives cruciales pour permettre à la nouvelle présidente d'appliquer ses réformes
Tous droits réservés Vadim Ghirda/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Moldavie vote ce dimanche lors d'élections anticipées cruciales pour la nouvelle présidente élue fin 2020. Depuis, Maia Sandu n'a pas pu former son gouvernement et mettre en oeuvre ses réformes. Elle a en effet les mains liées par le Parlement, contrôlé par le parti pro-russe.

PUBLICITÉ

 La Moldavie vote ce dimanche lors d'élections anticipées cruciales pour la nouvelle présidente élue fin 2020. Depuis cette période, Maia Sandu n'a pas pu former son gouvernement et mettre en oeuvre ses réformes. Elle avait en effet les mains liées par le Parlement, contrôlé par le parti d'Igor Dodon, son prédécesseur et rival politique.

Maia Sandu a donc précipité ces élections, qui sont aussi un coup dur pour Moscou. Car la Russie espère garder dans sa sphère d'influence ce petit pays coincé entre la Roumanie et l'Ukraine. La présidente, elle, entend sortir de cette domination, et combattre une corruption endémique.

 Selon les derniers sondages, le parti de la présidente moldave est crédité de 35% à 37% des intentions de vote, contre 21% à 25% pour ses rivaux du Bloc eurosceptique et russophile menée par Igor Dodon. Elle devrait aussi engranger les voix de la la diaspora qui représente plus d'un tiers des électeurs, et qui lui est favorable.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'UE s'apprête à débloquer 137 milliards d'euros de fonds européens pour la Pologne

En Espagne et en France, la colère agricole ne retombe pas

Un appel lancé contre l’ubérisation du travail dans l’UE