EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

L'application du Brexit provoque de nouveaux remous entre l'UE et Londres

L'application du Brexit provoque de nouveaux remous entre l'UE et Londres
Tous droits réservés PAUL FAITH/AFP or licensors
Tous droits réservés PAUL FAITH/AFP or licensors
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La décision du ministre nord-irlandais en charge de l'Agriculture de suspendre les contrôles sanitaires provoque de nouvelles tensions entre les 27 et le Royaume-Uni.

PUBLICITÉ

L'Union européenne et le Royaume-Uni se retrouvent à nouveau pour évoquer le Brexit. Une fois encore le protocole sur l'Irlande du Nord est au centre des difficultés. Le ministre nord-irlandais de l'Agriculture a décidé de suspendre les contrôles sanitaires sur les produits agroalimentaires.

Ces vérifications sont pourtant inclues dans l'accord conclu entre les 27 et Londres. Dès lors pour la Commission européenne c'est aux autorités britanniques d'assurer la tenue de ces inspections. "Le protocole que nous avons signé avec le gouvernement britannique, avec le gouvernement de sa Majesté, c'est au gouvernement du Royaume-Uni de (le) mettre en oeuvre", insiste le porte-parole de l'institution Eric Mamer.

Ce dossier a entrainé la démission du Premier ministre nord-irlandais Paul Givan. Pour le gouvernement irlandais à Dublin, ce retrait annonce une nouvelle période d'incertitude et d'instabilité avec son voisin. Mais le ministre irlandais des Affaires étrangères tient à rappeler à Londres ses engagements. "Le gouvernement britannique a l'obligation de respecter le droit international et les traités qu'il a signés, et cela comprend la mise en oeuvre des contrôles inclus dans le protocole", insiste Simon Coveney.

Les négociateurs européens et britanniques se sont entretenus jeudi sans réelle avancée. Une source européenne estime que l'accord commercial avec Londres est en danger si le Royaume-Uni continue de contester le protocole.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Nous serons très fermes, calmes, mais dans le même temps, proportionnés" sur le Brexit

Bureaucratie et racisme : les Français de Londres continuent de subir le Brexit

Plusieurs migrants disparus depuis lundi dans un naufrage retrouvés au large de l'Italie