This content is not available in your region

Nouveau tour européen de négociation pour réguler les géants du web

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Les trois institutions de l'UE sont réunies pour négocier un compromis concernant le règlement des services numériques
Les trois institutions de l'UE sont réunies pour négocier un compromis concernant le règlement des services numériques   -   Tous droits réservés  European Union

Les institutions européennes tentent de finaliser un accord pour réguler Internet. Le règlement sur les services numériques, DSA (Digital Service Act en anglais), est un texte clef de l'UE pour rendre les géants du web responsables des contenus illégaux diffusés en ligne.

L'objectif est de pousser les plateformes comme Twitter, Facebook et YouTube à davantage surveiller et modérer le contenu qu'ils hébergent qu'il s'agisse d'appel à la haine, de désinformation ou encore de commerce en ligne.

Le dernier cycle de négociation a débuté vendredi matin entre la Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil, l'institution qui représente les Etats membres. 16 points posent encore des problèmes. L'un concerne les dark patterns, ou interfaces truquées, ces sites web ou applications qui poussent les utilisateurs à acheter des services ou à accepter des paramétrages de navigation.

Les négociateurs devraient s'entendre sur la mise en place d'un mécanisme d'urgence pour contraindre les plateformes à lutter contre la désinformation lors de situation crise comme en temps de guerre ou de pandémie.

L'un des points sensibles concerne la protection des enfants. La nouvelle législation pourrait interdire la publicité ciblée et obliger les fournisseurs comme Tik Tok à expliquer leur règlement de façon compréhensible pour les plus jeunes.