EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les passagers aériens européens ont des droits

Grève le 20 juin à l'aéroport de Bruxelles
Grève le 20 juin à l'aéroport de Bruxelles Tous droits réservés Olivier Matthys/AP
Tous droits réservés Olivier Matthys/AP
Par Pedro SacaduraEuronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le ciel européen s'annonce difficile cet été à cause des grèves, des retards et du manque de personnel, ce qui laisse souvent les passagers dans le désarroi.

PUBLICITÉ

Grèves, retards, manque de personnel, dans ces conditions le ciel européen rencontre des difficultés. Daniel fait partie de ces victimes en Belgique. Son déplacement au début du mois à Vérone s'est transformé en cauchemar lorsque son vol a été annulé sans la moindre explication.

C’est la veille du départ qu’il apprend la nouvelle avec pour seule alternative décaler son voyage deux jours plus tard. C’est donc de sa propre initiative que Daniel a contacté sa logeuse en Italie pour sauver son déplacement.

"On a essayé de communiquer avec eux (la compagnie aérienne) par mail, disons par téléphone, aucune réponse, rien du tout", déplore-t-il.

A l'instar de nombreux passagers, Daniel réclame des compensations pour les coûts supplémentaires engendrés par ces difficultés.

Selon les règles européennes si un vol est annulé la compagnie est dans l’obligation de proposer un remboursement ou reprogrammer un vol même s'il s'agit d'un autre transporteur. Les passagers peuvent aussi réclamer une indemnisation supplémentaire et obtenir des frais d'hébergement, le cas échéant.

Mais les organisations de défense des droits des consommateurs soulignent que les compagnies communiquent peu sur ces possibilités.

Olivier Matthys/ AP
Tableau des départs à l'aéroport de Bruxelles lors de la grève du 20 juinOlivier Matthys/ AP

"S'il y a une tempête ou une grève à l'aéroport par exemple, ce qui est une circonstance exceptionnelle, vous n'avez pas droit à une indemnisation. Dans d'autres cas vous avez droit à une compensation. Le montant de cette indemnisation dépend la distance de votre vol", explique Steven Berger du Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC). Le montant varie entre 250 et 600 euros.Mais les organisations de défense des consommateurs expliquent que les compagnies aériennes ne l'indiquent pas clairement.

Les difficultés pourraient d’ailleurs s'accentuer car les transporteurs annulent des milliers de vol alors que commencent les vacances d'été. Les passagers doivent donc conserver toutes leurs factures et faire valoir leurs droits auprès des transporteurs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Keir Starmer annonce un fonds pour lutter contre l'immigration clandestine

L'équipe olympique des réfugiés se prépare pour les Jeux de Paris

Angleterre : sommet des dirigeants européens sur la stabilité du continent