EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

A Río Tinto en Espagne, une "visite sur Mars" sur Terre pour les amateurs d'espace et de nature

En partenariat avec The European Commission
Smart Regions
Smart Regions Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Aurora Velez
Publié le
Partager cet article
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans le sud-ouest de l'Espagne un parc minier ressemble fortement à la planète rouge convoitée.

Grâce à "Mars sur Terre", il est possible d'explorer un terrain semblable à la planète rouge. Avec un objectif de 100 000 visiteurs par an, l'expérience portée par le programme européen nommé Valuetur vise le tourisme durable. Mais l'ambition de Valuetur ne s'arrête pas à cette initiative, il cherche à dynamiser la collaboration entre les pays voisins du Portugal et de l'Espagne 

Julio Campos Vidiella, porte-parole de Valuetur met en avant le point commun de ces initiatives : "Il s'agit essentiellement de partager une méthodologie, une manière de travailler, d'un côté à l'autre de la frontière. Sur la base de la stratégie du projet, les ressources sont identifiées pour créer une destination touristique durable. L'objectif est de faire le lien entre ce qui a été fait dans la région de Rio Tinto et ce qui a été fait au Portugal", explique-t-il.

À Rio Tinto, dans la zone naturelle d'El Camino, les agences spatiales du monde entier ont trouvé ce dont elles ont besoin pour effectuer des essais afin de tester des équipements, des combinaisons et de nombreuses solutions pour les voyages spatiaux. L'objectif est donc de faire aussi de faire découvrir ce lieu exceptionnel aux touristes.

Plus largement, la zone géographique du sud la péninsule ibérique présentant un fort potentiel et Valuetur a voulu en tirer profit en créant cette attraction touristique mais pas que, à Ria Formosa au Portugal, un parc naturel regorge de lagunes où l'on peut découvrir comment cultiver les huîtres en plus de les goûter.

Journaliste • Aurora Velez

Partager cet article