Des bars bruxellois boycottent la Coupe du monde de football au Qatar

ARCHIVES - Fans de foot regardant un match dans un bar à Marseille (France), le 15/06/2021
ARCHIVES - Fans de foot regardant un match dans un bar à Marseille (France), le 15/06/2021 Tous droits réservés Daniel Cole/Copyright 2021 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Daniel Cole/Copyright 2021 The AP. All rights reserved
Par Méabh Mc MahonEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Souvent pour des raisons éthiques, plusieurs établissements de la capitale belge ne comptent pas diffuser le rendez-vous sportif.

PUBLICITÉ

C'est l'effervescence pour la planète football. Le Qatar se prépare à accueillir dans quelques semaines la Coupe du monde. Les fans s'apprêtent pour ce rendez-vous sportif, mais pour cette édition l'atmosphère est un peu différente à Bruxelles. De nombreux bars comptent ignorer l'événement.

Le café Caberdouche projette en général sur grand écran les rencontres sportives mais cette année il ne sera pas possible de regarder les matchs. Le propriétaire a fait ce choix pour des raisons éthiques, sociales et écologiques.

"Cela a vraiment été l'accumulation de tout, depuis la manière dont le marché a été attribué, les scandales de corruption, les scandales liés à la construction des stades, le choix du pays", explique le propriétaire du bar, Emmanuel Simonis.

Il souligne aussi "l'absurdité totale dans laquelle on est maintenant, avec une crise énergétique dingue où tout le monde se demande comment il va payer sa facture d'énergie tout en regardant un championnat qui se déroule dans des stades climatisés au milieu de désert."

Emmanuel Simonis explique que ses collaborateurs et les habitués partagent sa décision. Il se dit prêt à assumer les conséquences commerciales de cet écran noir.

Selon l'ONG Amnesty International, le Qatar compte 1,7 millions de travailleurs migrants, dont beaucoup sont exploités, maltraités et vivent dans des conditions déplorables. Un journal britannique estime que 6 500 travailleurs ont perdu la vie sur les différents chantiers.

Les députés membres de la sous-commission Droits de l'homme au Parlement européen ont adopté quatre résolutions pour alerter les responsables et l'opinion publique.

"L'ensemble de la Coupe du monde au Qatar est un désastre. Tout d'abord, la Coupe du monde n'aurait jamais dû être accordée au Qatar à cause de la question des droits de l'homme dans le pays, ce n'est pas une démocratie, c'est donc hautement problématique ", regrette l’eurodéputée écologiste Hannah Neumann.

Le chef de la diplomatie européenne ne devrait pas avoir le temps de regarder les matchs, assure son porte-parole. Josep Borrell a tout de même essayé de faire pression auprès du pays hôte à travers l'organisation de rencontres sur la question des droits de l'homme.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Qatar : J-30 avant le lancement d'une Coupe du monde de football controversée

Football : le stade de la finale de la Coupe du monde au Qatar est prêt

Charles Michel : la loi sur "l'influence étrangère" éloigne la Géorgie de l'adhésion à l'UE