EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La Commission européenne veut améliorer la qualité de l’air

La Commission européenne propose de réduire les plafonds des principaux polluants de l'atmosphère
La Commission européenne propose de réduire les plafonds des principaux polluants de l'atmosphère Tous droits réservés Geert Vanden Wijngaert/AP
Tous droits réservés Geert Vanden Wijngaert/AP
Par Grégoire Lory
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La pollution atmosphérique provoque chaque année en Europe la mort prématurée de 300 000 personnes.

PUBLICITÉ

La pollution de l'air préoccupe les Européens. Pour alerter et pour dénoncer l'inaction des autorités publiques, neuf citoyens belges ont décidé de poursuivre devant la justice les gouvernements régionaux du pays pour atteinte aux droits fondamentaux.

A 60 ans, Eric Vandezande pensait ne plus du tout souffrir d'asthme. Mais depuis quelques années il rencontre à nouveau des difficultés pour respirer.

"Il y a cinq ans mon asthme est revenu et je me suis rendu compte qu'il y avait un lien direct avec la pollution de l'air", explique-t-il. Sa pneumologue lui a fait remarquer que ses appels concordaient avec des pics de pollution. La seule solution offerte pour le moment à Eric est de doubler ses doses de cortisone.

Les plaignants belges demandent aux autorités de réduire les plafonds de pollution pour s'accorder avec les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La Commission européenne a justement proposé mercredi de nouvelles règles plus strictes en matière de qualité de l'air. L'objectif est de rapprocher d'ici 2030 l'UE des standards fixés par l'OMS. La pollution atmosphérique entraîne chaque année la mort prématurée de 300 000 personnes en Europe.

"Avec cette législation, et l'actuelle législation, nous comptons réduire au cours des 10 prochaines années la mortalité de 78%", souligne le Commissaire européen en charge de l’Environnement Virginijus Sinkevičius.

La Commission propose d’ailleurs la mise en place d'action collective en justice si la santé des citoyens est affectée par la violation des règles de l’UE sur la qualité de l'air. Les procédures lancées en Belgique, et en Allemagne il y a quelques semaines, pourraient donc se répéter à l'avenir.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pollution plastique en mer Baltique : un projet transfrontalier, scientifique et concret

Pollution : le "devoir de vigilance", ou comment forcer les entreprises à honorer leurs engagements

France : la chaîne TV C8 de Vincent Bolloré perd sa fréquence sur la TNT