Guerre en Ukraine: l'Europe s'engage à verser 18 milliards d'euros à Kiev

L'UE s'est engagée à fournir 18 milliards d'euros d'aide financière pour couvrir le déficit budgétaire de l'Ukraine
L'UE s'est engagée à fournir 18 milliards d'euros d'aide financière pour couvrir le déficit budgétaire de l'Ukraine Tous droits réservés European Union, 2022.
Tous droits réservés European Union, 2022.
Par Aida Sanchez AlonsoEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Commission européenne a proposé un nouveau plan d'aide à l'Ukraine. Le montant de cette aide s'élève à 18 milliards d'euros. L'objectif est d'aider l'Ukraine à combler l'écart croissant dans le budget de son gouvernement. Cette aide sera versée en 2023.

PUBLICITÉ

L'Ukraine a un besoin urgent d'argent pour maintenir le pays en activité après près de 9 mois de guerre. Afin d'aider Kiev, la Commission européenne a annoncé un nouveau plan d'aide d'un montant de 18 milliards d'euros sous forme de prêts à terme hautement concessionnels qui seront remboursés en 2023. 

" L'année prochaine, nous proposerons une aide macrofinancière de 18 milliards d'euros, soit un montant nettement supérieur à celui de cette année, et nous prévoyons des décaissements dés janvier afin de couvrir les besoins immédiats de l'Ukraine", a annoncé le Commissaire européen au Commerce, Valdis Dombrovskis.

L'Union européenne a promis 9 milliards d'euros à l'Ukraine pour 2022. Elle n'a en a déboursé que 3 milliards pour le moment. Pour 2023, l'Europe prévoit d'envoyer 18 milliards d'euros versés en 4 tranches.

 Jusqu'à présent, l'Union européenne n'a versé qu'un tiers du moment promis pour 2022, et un autre tiers sera transféré au paquet de l'année prochaine.

Le point clé est que l'argent destiné à l'Ukraine sera emprunté sur les marchés au nom de l'Union européenne. Cette mesure pourrait ne pas être soutenue par certains Etats membres.

Un de ces états membres est la Hongrie. Elle a déjà déclaré qu'elle ne soutiendrait pas de nouvelles émissions de la dette. Mais tous ne sont pas sur la même longueur d'onde et pensent que tout doit être mis en oeuvre pour accélérer le processus.

"Il est très difficile de regarder les ministres ukrainiens dans les yeux", a affirmé__Zbyněk Stanjura, le Ministre des Finances de la République tchèque."_ Nous avons promis notre aide. Ils ont des problèmes avec leur infrastructure, le système de sécurité sociale, le budget. C'est difficile de leur expliquer pourquoi nous ne pouvons pas honorer les promesses faites par nos gouvernements."_

Un accord à l'unanimité sera nécessaire. Ainsi, tous les états membres devront être dans le même bateau. Valdis Dombrovskis est optimiste sur le résultat. _"_Tout le monde reconnaît que l'Ukraine est pays en guerre qui a besoin de notre soutien. Il n'y a pas beaucoup de discussions sur la nécessité de fournir une aide et sur l'urgence de soutenir l'Ukraine. C'est pourquoi j'espère que nous conclurons le processus législatif en temps voulu", a-t-il déclaré. 

Le Fonds monétaire international et les autorités ukrainiennes ont estimé que les besoins de l'Ukraine s'élèvent de 3 à 4 milliards d'euros par mois pour couvrir le coût de la guerre.

Journaliste • Laura Vandormael

Video editor • Vassilis Glynos

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Ukrainienne Taira témoigne des horreurs de la guerre : "Ils sont sans pité"

Pacte de stabilité: la Commission européenne propose de nouvelles règles budgétaires

La Juventus de Turin limoge son entraineur Massimiliano Allegri