EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

"L'économie ukrainienne fonctionne"

La directrice général du FMI, Kristalina Georgieva, et le président ukrainien, Volodymyr Zelensky
La directrice général du FMI, Kristalina Georgieva, et le président ukrainien, Volodymyr Zelensky Tous droits réservés HANDOUT/AFP
Tous droits réservés HANDOUT/AFP
Par Méabh Mc Mahon
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, se félicite de la réponse économique du gouvernement ukrainien malgré la guerre.

PUBLICITÉ

15 milliards de dollars. C'est le montant dont Kyiv a besoin auprès du Fonds monétaire international (FMI) pour surmonter les difficultés économiques. Après un déplacement en Ukraine et des mois de travail, la directrice générale du FMI estime que le pays est prêt et qu'il est en mesure de respecter ses engagements budgétaires et monétaires.

"Ce que je retiens de ma visite en Ukraine, c'est que l'économie ukrainienne fonctionne", insiste Kristalina Georgieva.

Le gouvernement ukrainien a "perçu plus de 36 % du PIB en impôts. Pour quiconque connaît un pays touché par la guerre, c'est absolument stupéfiant. Et ils ont maintenu l'inflation à 25%. C'est élevé, mais de loin pas autant que cela aurait pu être en l'absence d'une politique monétaire forte", ajoute-t-elle.

Le FMI table cette année sur une reprise progressive de l'activité, après une contraction de 30% de l'économie. Selon Kristalina Georgieva, les milieux d'affaires ukrainiens sont assez optimistes, compte tenu des circonstances actuelles.

Quand "la Russie a décidé de bombarder des infrastructures critiques. Très rapidement, il y a eu une énorme importation de générateurs et ils sont placés stratégiquement pour s'assurer que le pays puisse fonctionner et que les entreprises puissent fonctionner", explique la directrice générale du FMI.

"De même, il y a eu beaucoup de réflexions concernant les plans d'urgence à mettre en place pour que l'interruption dans une région n'affecte pas davantage l'économie comme cela a été le cas dans les premiers mois de la guerre".

Le conseil d'administration du FMI doit d'approuver l'accord convenu avec Kyiv avant de pouvoir donner plus de détails chiffrés et de mettre en place d'un programme complet de soutien à l'Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats

L’UE doit mieux se préparer pour faire face aux inondations

Révélation : les publicités d'extrême droite pour les élections européennes qui inondent les médias sociaux