EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

McDonald's affirme que la fin des emballages à usage unique augmentera la production de plastique

Dans tous les établissements de restauration rapide en France, la loi impose depuis le 1er janvier l'utilisation de vaisselle réutilisable.
Dans tous les établissements de restauration rapide en France, la loi impose depuis le 1er janvier l'utilisation de vaisselle réutilisable. Tous droits réservés Mike Stewart/Copyright 2018 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Mike Stewart/Copyright 2018 The AP. All rights reserved.
Par Aida Sanchez AlonsoYolaine de Kerchove (traduction)
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une étude financée par McDonald's met en cause une importante législation européenne sur l'interdiction des emballage à usage unique.

PUBLICITÉ

McDonald's a lancé une campagne de lobbying pour affaiblir une importante législation européenne sur les emballages à usage unique.

L'initiative présentée en novembre dernier par la Commission européenne vise à interdire les emballages à usage unique pour la restauration d'ici 2030.

Mais un rapport financé par McDonald's affirme que l'interdiction des emballages à usage unique augmentera la production de plastique, la consommation d'eau et pourrait réduire la sécurité alimentaire. 

 Nous avons visité un restaurant McDonald's français où les contenants réutilisables sont obligatoires.

"Dans cet établissement et dans tous les établissements de restauration rapide en France, la loi impose depuis le 1er janvier l'utilisation de vaisselle réutilisable. Chez McDonalds, la solution trouvée est celle-ci, mais ils ont également dû faire face à plusieurs difficultés", explique la journaliste d'Euronews, Aïda Sanchez.

Naomie, responsable de restaurant chez McDonald's Lens, explique le changement au niveau opérationnel. "On a du aménager l'équipement pour pouvoir accueillir la vaisselle. Ensuite, ça a généré un changement au niveau de la formation des équipes. Il a fallu former tout le monde à la vaisselle réutilisable et cela nous a aussi coûté opérationnellement parce qu'il a fallu acheter du matériel et du coup, ça a généré un coût important au niveau de la plonge pour l’aménagement de tout ce qui est appareil de lavage, de séchage et d'entreposage".

Les restaurants rapides, qui comprennent les grandes chaînes mais aussi le kebab local, veulent combiner les emballages réutilisables et à usage unique et améliorer le recyclage.

Mais pour les organisations Zero Waste, le recyclage a déjà montré ses limites, car elles estiment que le meilleur déchet est celui qui n'est jamais produit.

Nathan Dufour, Zero Waste Europe : "De notre point de vue et celui de beaucoup d'entre vous, fonctionnaires et citoyens, la question est de savoir comment passer à des emballages réutilisables, en travaillant comme un système avec une infrastructure partagée, quelque chose qui peut aider les entreprises à réduire la production de déchets en ayant un système qui fonctionne bien, mais qui est sûr".

Selon Nathan Dufour, Mc Donald's en France produit 115 tonnes de déchets par jour. Alors que la France est en avance sur la législation européenne, l'Union se prépare maintenant à un débat qui sera principalement influencé par la pression exercée par les chaînes de restauration rapide.

Video editor • Vassilis Glynos

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Emballages plastique et papier biodégradables : les progrès de l'Europe centrale

Économie circulaire : l'UE mise sur les emballages plastiques durables

Russes et Ukrainiens annoncent un nouvel échange de prisonniers de guerre