Demande de lever l’immunité d’un eurodéputé accusé de harcèlement sexuel

L'eurodéputé Alexis Georgoulis
L'eurodéputé Alexis Georgoulis Tous droits réservés European Parliament/Philippe BUISSIN
Par Efi Koutsokosta
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Les autorités belges souhaitent pouvoir interroger Alexis Georgoulis, issu des rangs de la gauche radicale. Ce dernier rejette les accusations à son encontre.

PUBLICITÉ

Les autorités belges ont demandé la levée de l'immunité d'Alexis Georgoulis, l'acteur grec populaire élu au Parlement européen pour le parti Syriza.

La demande concerne une affaire de harcèlement sexuel présumé qui remonte à trois ans, selon Euronews.

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, a fait l'annonce lundi au début de la session plénière à Strasbourg.

"J'ai reçu une demande des autorités belges compétentes pour lever l'immunité parlementaire d'Alexis Georgoulis. La demande est renvoyée à la commission des Affaires juridiques", a précisé la présidente de l’hémicycle.

Alexis Georgoulis nie les allégations et évoque dans une déclaration une "plainte fausse et calomnieuse".

"Face à cette attaque mensongère et insultante, menée - probablement pas par hasard - quelques jours avant les élections nationales, j'ai l'intention de mener ma bataille devant la justice, pour la vérité et la restauration de mon nom, en demandant la levée de mon immunité de député européen. Dans ce contexte et parce que je ne veux absolument pas influencer la lutte que mène Syriza-Alliance progressiste, à tous les niveaux, avec une question purement personnelle, je me mets à la disposition des organes du parti et présente ma démission en tant que membre du parti", ajoute-t-il.

Le Syriza avait précédemment annoncé qu'il expulsait Alexis Georgoulis "après avoir été informé de l'affaire et compte tenu de la nécessité d'une enquête approfondie".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Il y a "une normalisation de la détention" des migrants

La Belgique enquête sur un réseau d'influence russe soupçonné d'avoir payé des députés européens

Taxer les Européens les plus riches pour réduire les inégalités