La présidence belge du Conseil de l'UE poursuit une double priorité au niveau international

La ministre belge des Affaires étrangères Hadja Lahbib veut profiter de la présidence belge de l'UE pour trouver un compromis sur le soutien financier à l'Ukraine.
La ministre belge des Affaires étrangères Hadja Lahbib veut profiter de la présidence belge de l'UE pour trouver un compromis sur le soutien financier à l'Ukraine. Tous droits réservés Darko Vojinovic/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Grégoire LoryYolaine de Kerchove (traduction)
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La présidence belge du Conseil est convaincue qu'un compromis pourra être trouvé et que l'UE pourra bientôt continuer à fournir des fonds à l'Ukraine.

PUBLICITÉ

La présidence belge du Conseil est convaincue qu'un compromis pourra être trouvé et que l'UE pourra bientôt continuer à fournir des fonds à l'Ukraine. C'est ce qu'a déclaré la ministre des affaires étrangères, Hadja Lahbib, lors d'un entretien avec un journaliste à l'occasion d'un événement organisé par la présidence à Bruxelles. 

Plus tôt en décembre, la Hongrie a bloqué la proposition de l'UE de débourser 50 milliards d'euros à l'Ukraine en 4 ans.

"Ecoutez, on ne prend pas une présidence européenne à 27 en disant qu'on n'y arrivera pas. Bien sûr, on va y arriver. Et la Belgique est reconnue pour construire des ponts, pour entendre les différentes voies et pour parvenir à modérer les uns et les autres et à obtenir des accords. C'est avec cet état d'esprit que nous prenons la présidence européenne", annonce Hadja Lahbib, ministre belge des Affaires étrangères.

Des discussions sont en cours pour débloquer la situation et des sources ont indiqué à Euronews que la Hongrie insiste pour que l'aide soit divisée en quatre parties avec une révision annuelle - ce qui permettrait à Budapest de conserver son droit de veto pour chaque cycle d'aide. 

Selon nos sources diplomatiques, la Hongrie a lié la question à l'extension des délais pour l'utilisation de son fonds de récupération, qui pourrait être perdu autrement.

En ce qui concerne les affaires étrangères, la présidence belge a également une autre priorité : empêcher que le conflit à Gaza ne s'étende à la région. Récemment, des dirigeants du Hamas ont été pris pour cible au Liban

C'est absolument ce qu'on veut éviter, une escalade régionale et des manifestations. Les voix des peuples israéliens et palestiniens vont dans ce sens. Donc, on a évidemment en horreur ce qu'il se passe aujourd'hui au Moyen-Orient, au Proche-Orient. Vous savez, la Belgique avait placé comme une de ses priorités, bien avant le 7 octobre, la relance des négociations de paix au Moyen-Orient.

La présidence belge de l'UE est la dernière avant les élections européennes, et son principal objectif général est de clore le plus grand nombre possible de dossiers législatifs.

Video editor • Vassilis Glynos

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ursula von der Leyen en Belgique alors que le pays débute sa présidence du Conseil de l'UE

La Belgique fixe ses priorités pour sa présidence du Conseil de l’Union européenne

Ursula von der Leyen fixe ses limites d’une majorité à l’issue des élections européennes