L'UE doit intensifier ses livraisons de munitions à l'Ukraine, déclare Charles Michel à Euronews

Le président du Conseil européen Charles Michel (C) participe à un événement d'Euronews à Bruxelles, le 19 mars 2024.
Le président du Conseil européen Charles Michel (C) participe à un événement d'Euronews à Bruxelles, le 19 mars 2024. Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Romane ArmangauAlice Tidey
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Le président du Conseil européen, Charles Michel, et d'autres personnalités de l'UE se sont entretenus avec Euronews, et un sondage exclusif a été dévoilé avant les élections européennes de juin, il s'assure que la coalition centriste restera en place.

PUBLICITÉ

Parmi les sujets abordés par Euronews avec certains des plus hauts responsables politiques de l'Union européenne, figurent l'invasion de l'Ukraine par la Russie, la situation au Moyen-Orient, les migrations et la manière dont Bruxelles peut encourager les citoyens à se rendre aux urnes lors des élections qui se tiendront entre le 6 et le 9 juin.

"Nous devons fournir davantage d'équipements militaires à l'Ukraine dès maintenant", a déclaré le président du Conseil européen, Charles Michel. "Pas dans deux ans. Il sera trop tard dans deux ans. C'est maintenant."

Le vice-président de la Commission européenne, Margaritis Schinas, a quant à lui abordé la question de l'immigration et a souligné que les récents accords conclus avec des pays tiers constituaient un bon moyen de lutter contre les arrivées irrégulières sur le continent.

"Nous avons essayé d'établir des partenariats avec 25 pays d'origine et de transit qui nous préoccupent en matière de migration", a-t-il déclaré, soulignant l'accord conclu le week-end dernier avec l'Égypte.

Nous avons également entendu la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, et le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg.

Vous pouvez revivre ce live avec le blog ci-dessous :

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Sondage Euronews/Ipsos : le RN en tête des intentions de vote en France pour les européennes

Une attaque russe contre l'OTAN se solderait par une défaite pour Moscou (Radek Sikorski)

Guerre en Ukraine : les livraisons des ATACMS ont commencé