EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le Premier ministre slovaque, blessé par balles, ne se trouve plus dans un état critique (hôpital)

Le Premier ministre slovaque, blessé par balles, ne se trouve plus dans un état critique (hôpital)
Tous droits réservés Lefteris Pitarakis/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Lefteris Pitarakis/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Etat de santé du Premier ministre slovaque semble stabilisé. Il ne serait plus dans un état critique.

PUBLICITÉ

L'état de santé du Premier ministre slovaque, blessé par balle la semaine dernière lors d'un attentat, semble s'améliorer. Robert Fico, 59 ans, "ne se trouve plus dans un état potentiellement mortel. Il faut désormais lui laisser le temps de récupérer", a indiqué dimanche sur Facebook l'hôpital où il a été pris en charge.

Le Premier ministre reste cependant dans un état "grave", mais les pires craintes sont "passées", a précisé un ministre.

"Nous pouvons considérer que son état est stable et que le pronostic est positif", a déclaré le vice-Premier ministre Robert Kaliňák à l'extérieur de l'hôpital. "Nous nous sentons tous un peu plus détendus maintenant", a-t-il ajouté, en précisant que Robert Fico restait hospitalisé pour le moment.

Le dirigeant slovaque a subi plusieurs opérations ces derniers jours et n'a pas pu être rapatrié à Bratislava, la capitale, compte tenu de son état de santé.

Robert Fico a reçu plusieurs balles dans le corps au milieu de la semaine dernière alors qu'il venait de participer à un rassemblement politique à Handlovà.

L'assaillant, un homme de 71 ans, a été placé samedi en détention provisoire à l'issue de sa première comparution devant la justice.

La motivation politique de l'attentat ne fait pas de doute, selon des ministres, mais l'enquête ne fait que commencer.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'assaillant du Premier ministre slovaque en détention, Robert Fico demeure dans un état grave

De "graves erreurs ont été commises" par la sécurité de Robert Fico (expert)

Le Parti populaire européen ouvre la porte à Péter Magyar et à son parti Tisza