EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Elections européennes : quels sont les principaux enjeux ?

Les élections européennes détermineront les politiques de l'UE pour les cinq prochaines années.
Les élections européennes détermineront les politiques de l'UE pour les cinq prochaines années. Tous droits réservés Geert Vanden Wijngaert/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Geert Vanden Wijngaert/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Economie, migration, défense ou encore climat. Quelles sont les principales attentes des électeurs à l'approche des élections de juin ?

PUBLICITÉ

« L'augmentation du coût de la vie sera l'un des principaux sujets de préoccupation des électeurs lorsqu'ils se rendront aux urnes en juin. Nous avons réalisé un sondage dans toute l'Europe et deux tiers des personnes interrogées ont déclaré que la lutte contre la hausse des prix devait être une priorité pour l'UE. Les prix de l'énergie ont augmenté de 40 %. Un Européen sur trois a déclaré qu'il ne serait pas en mesure de payer une facture imprévue. Les Européens ressentent vraiment les effets de la crise. Lorsque l'Union européenne réfléchira à sa politique énergétique et à sa politique de lutte contre le changement climatique, elle devra donc tenir compte de l'impact que cela aura sur le porte-monnaie des citoyens.», constate Jack Schickler, correspondant financier.

Le pacte sur les migrations marquera-t-il un nouveau départ pour la politique d'asile de l'UE ?

« La migration est un sujet d'actualité depuis une dizaine d'années. Depuis la tragédie de Lampedusa en 2013. Aujourd'hui, nous avons enfin un pacte sur les migrations. Il a fallu des années pour arriver à ce point de départ. Il est parfaitement imparfait. Personne ne l'aime. Pour la gauche, il est trop à droite. Pour la droite, il est trop à gauche. Mais c'est un point de départ. Et bien sûr, le prochain mandat sera largement occupé par l'examen de la manière dont les États membres transposent ce point dans la législation et comment cela fonctionne sur le terrain. Nous avons besoin de l'immigration. Nous avons besoin d'une migration gérée. L'Europe vieillit très vite. Nombreux sont ceux qui soulignent, dans le cas de l'Ukraine, que nous pouvons très bien gérer les demandeurs d'asile, ceux qui ont besoin d'une protection » , souligne Méabh McMahon, correspondante pour les affaires européennes.

Quelle sera la position de l'UE en matière de défense ?

« La défense sera certainement l'une des questions qui sera au cœur du mandat de la prochaine Commission européenne et du prochain Parlement, notamment en raison de l'invasion russe à grande échelle de l'Ukraine. On se rend compte que cette guerre se poursuivra dans un avenir prévisible. En effet, depuis quelques mois, l'Ukraine est en retrait sur le plan militaire. Et pour la première fois depuis de nombreuses années, il y a une guerre sur le continent européen. Mais il est également admis que l'Ukraine n'est peut-être pas le seul conflit auquel le monde sera confronté dans les années à venir. L'UE et l'Europe ont le sentiment qu'elles doivent être autonomes en matière de défense et de sécurité, et ne pas toujours compter sur les États-Unis. », déclare Shona Murray, correspondante Europe.

Le Green Deal peut-il survivre à une victoire de l'extrême droite ?

« L'objectif est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55 % d'ici à la fin de la décennie. Ce qui signifie essentiellement que cela doit être fait pendant le mandat de la nouvelle Commission et du nouveau Parlement. C'est une tâche énorme et elle sera encore plus grande lorsqu'ils adopteront les nouveaux objectifs climatiques. A l'approche des élections, nous avons des partis de droite qui s'appuient sur une plateforme de soutien aux agriculteurs, qui mettent un frein à tout ce Green Deal. Donc, oui, l'élan est bel et bien là, mais la question est de savoir s'il se poursuivra après les élections », se demande Robert Hodgson, correspondant pour l'environnement et l'énergie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections européennes : quels sont les pouvoirs du Parlement européen ?

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats

Élections européennes : un casse-tête pour élaborer la prochaine coalition ?