EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

La Russie vise des installations civiles à Dnipro

a
a Tous droits réservés Oleg Petrasiuk/Press service of 24 Mechanised brigade via AP
Tous droits réservés Oleg Petrasiuk/Press service of 24 Mechanised brigade via AP
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

À Dnipro, dans le centre de l’Ukraine, les bombardements de l’armée russe ont fait au moins huit blessés et endommagé des habitations ainsi qu’un hôpital et une école.

PUBLICITÉ

Face à l’intensité des bombardements, les fenêtres et le toit de cette maison n’ont pas résisté. L’attaque de l’armée russe qui a visé la région de Dnipro, dans le centre de l’Ukraine, a fait huit blessés, selon les autorités locales.

Dans le village, les habitants sont sous le choc.

"La première explosion n'était pas très forte. Apparemment, il s'agissait d'une roquette. Heureusement, les fenêtres étaient ouvertes. Mon mari a réagi rapidement. Il a attrapé notre enfant et l'a sorti de là. Nous avons couru vers l'extérieur", explique une habitante.

"Ma femme et mon fils dormaient dans une pièce et moi dans l'autre. Ils ont couru vers moi après la première explosion", explique un père de famille.

Selon le gouverneur de la région, au total, près d’une cinquantaine de maisons, ainsi qu’un hôpital et une école, ont été endommagées par ces frappes.

À Kherson, dans le sud de l’Ukraine, une attaque de l’armée russe lors d’une distribution d’aide humanitaire a fait deux blessés.

Ailleurs dans le pays, les combats se poursuivent, notamment à Donetsk où ont lieu, selon Volodymyr Zelensky, "les attaques les plus massives".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'UE donne son feu vert à un plan historique de restauration de la nature

Qui dominera les plus grands blocs au Parlement européen ?

Le sommet du G7 en Italie : un succès pour Giorgia Meloni ?