Quelle est la plus grande peur des astronautes ?

Quelle est la plus grande peur des astronautes ?
Tous droits réservés ESA
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans l'espace, personne ne vous entend crier. Mais ce n'est pas ça qui fait peur à notre correspondant Luca Parmitano à bord de la Station spatiale internationale.

En octobre dernier, vous avez posé vos questions à Luca Parmitano, notre correspondant spatial et astronaute de l'Agence spatiale européenne (ESA). En tout, vous avez été plus d'une centaine à participer, venant des quatre coins de l'internet, et à nous envoyer vos cosmiques interrogations via Facebook, Twitter ou Instagram et Reddit. En vrac, citons l'adorable question de Juliette, dix ans, qui a demandé lequel des cinq sens était le plus utilisé dans l'espace, et celle, un brin, triviale : "comment tu pètes dans l'espace ?".

PUBLICITÉ

Au final, Luca a choisi de répondre à sept questions, mises en lumière par notre nouvelle hebdomadaire intitulée "Ask Our Astronaut".

Cette semaine, la question nous vient de @alijeff11 sur Instagram.

Dans cet épisode, c'est Luca Parmitano et son collègue de la NASA, Andrew Morgan, qui nous racontent les dangers et les peurs à bord de la Station spatiale internationale.

Andrew Morgan : _"Quelle est la chose la plus terrifiante pour les astronautes dans l'espace ? _

"Et bien, c'est sûr qu'il y a plein de dangers dès lors qu'on vit dans la Station spatiale internationale. Certaines situations d'urgences pour lesquelles on s’entraîne, puisqu'on est dans un espace confiné, sont liées à nos peurs d'avoir un feu à bord ou une fuite d'un produit toxique dans notre atmosphère. Il y a beaucoup de produits chimiques ici et nous voulons nous assurer qu'ils soient bien sous contrôle."

"Ensuite, parce que nous vivons dans les modules pressurisés de la station, il y a toujours la possibilité qu'ils se dépressurisent ou qu'un trou soit créé par un micrométéorite ou tout autre chose, et que l'air que nous respirons s’échappe dans l'espace. Donc ce sont des situations pour lesquelles nous nous entraînons régulièrement."

"Mais dans la vie de tous les jours, je ne pense pas que nous y pensions ou que cela nous inquiète. Nous savons que notre métier est dangereux et nous nous entraînons et nous préparons pour cela. Je dirais que la chose qui nous préoccupe sans doute le plus est que nous ne voulons pas faire d'erreur pour ne pas faire honte à nos agences spatiales, nos pays, ou avoir honte nous-même. Donc, vous savez, nous faisons juste notre boulot avec précision et sans faire d'erreur, C'est constamment dans notre esprit, ainsi que comment travailler de manière très très efficace et de manière sûre pour assurer la sécurité de tout le monde à bord."

La seule peur que nous avons est celle de l'inconnu
Luca Parmitano
Astronaute de l'Agence spatiale européenne

Luca Parmitano : "Je dis toujours que la peur, c'est ne pas savoir. La seule peur que nous avons est celle de l'inconnu, et donc les choses pour lesquelles on est prêts et préparé ne nous font pas peur. Et c'est ce que nous ignorons qui pourrait nous effrayer."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Luca Parmitano : des fêtes intenses à bord de la Station spatiale internationale

Quel futur pour l'exploration spatiale ?

De nouveaux invités très spéciaux à bord de la Station spatiale internationale